La grande histoire du monde arabe : De l’Empire romain au Moyen Age PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Homo Sapiens à l’époque préhistorique jusqu’à la grande histoire du monde arabe : De l’Empire romain au Moyen Age PDF’hui.


De l’époque des Romains, installés tout autour de la Méditerranée, jusqu’aux inventions arabes du Moyen Âge, François Reynaert nous embarque dans la grande histoire du monde arabe avec l’ambition de nous donner à découvrir, à aimer, à comprendre. Toute la richesse des arts, de la religion et des sciences défile sous nos yeux. Un album qui vient à point nommé pour faire tomber les préjugés, en nous apprenant ce que le monde occidental doit au monde arabe, comme le souligne Malek Chebel dans sa préface.

L’auteur
François Reynaert, historien, est depuis 20 ans éditorialiste au Nouvel Obs, où il s’est fait connaître par ses chroniques drôles et perspicaces. Il est l’auteur, chez Fayard, de plusieurs ouvrages d’histoire, dont un gros succès en 2010, Nos ancêtres les Gaulois et autres fadaises.

L’illustratrice
Jeune illustratrice italienne, Laura Fanelli a cependant déjà 6 livres à son actif, dont 2 en France. Son style tient tout autant du graphisme que de l’illustration. Passionnée par l’Histoire, elle a illustré son premier livre sur les héros grecs. Elle semblait toute destinée à mettre le texte de François Reynaert en image.

Les premières migrations humaines, telles qu’établies en millénaires avant nos jours par la génétique mitochondriale. Depuis des millénaires déjà, les ancêtres de l’homme, tels l’Homo erectus, utilisent des outils mais, au fil du temps, ceux-ci gagnent en élaboration et en complexité. Les hommes de cette époque se parent d’objets divers pour rehausser leur apparence. Ils vivent de chasse et de cueillette et sont en général nomades. Le peuplement humain gagne bientôt toute l’Afrique ainsi que les zones non gelées de l’Asie, puis l’Océanie et enfin l’Europe et l’Amérique.

Parfois, certaines sociétés de chasseurs-cueilleurs, en général très restreintes, développent une stratification sociale et établissent des contacts sur de longues distances. Il en existe encore dans certaines régions écartées. L’hémisphère nord durant la dernière glaciation. Le Mésolithique débute à la fin du Pléistocène, il y a environ 10 000 ans, et prend fin avec le développement de l’agriculture dont la date d’apparition varie selon les régions. La pratique ne se généralisera cependant qu’au Néolithique quand l’agriculture rendra nécessaire l’utilisation de grands espaces. Le Mésolithique se caractérise en général par des microlithes en silex.