LA GUERRE DU PACIFIQUE. : 7 juillet 1937-2 septembre 1945, L’Asie du Sud-Est au centre des enjeux PDF

1943 est une LA GUERRE DU PACIFIQUE. : 7 juillet 1937-2 septembre 1945, L’Asie du Sud-Est au centre des enjeux PDF commune commençant un vendredi. 2 février : victoire soviétique à la bataille de Stalingrad. 12 – 27 mai : conférence Trident.


5 juillet – 23 août : bataille de Koursk. 7 août – 2 octobre: bataille de Smolensk. 2 – 9 septembre : début de la campagne d’Italie. 18 octobre – 11 novembre : troisième conférence de Moscou. Renversement de la situation au profit des Alliés en Extrême-Orient.

Article détaillé : Situation politique en Afrique française libérée. L’Allemagne, l’Italie et le Japon devront capituler sans conditions. 1 800 km effectuée sur trois mois depuis El-Alamein. Février, campagne de Tunisie : patrouille américaine à la bataille de Kasserine.

14 février, campagne de Tunisie : violente contre-offensive italo-allemande en Tunisie contre les Alliés. 9 mars : Rommel est rappelé en Allemagne. 6 mai, Tunisie : les Français prennent Pont-de-Fahs. 17 septembre : le CFLN crée une Assemblée consultative qui sera composée de membres de la Résistance intérieure, de la résistance extérieure et d’anciens élus de la IIIe République. 2 octobre : fin de la coprésidence du CFLN.

Les Alliés s’engagent à intervenir contre les Japonais en Birmanie. Il est décidé que le Japon devra restituer après la défaite tous les territoires conquis. Articles détaillés : 1943 au Canada et 1943 aux États-Unis. 11 – 29 mai : bataille d’Attu. 12 – 27 mai : la conférence Trident à Washington entérine le principe d’un débarquement sur les côtes françaises.

Coup d’État populiste en Argentine mettant fin à la  Décennie infâme . 7 janvier : l’infanterie australienne à Buna. Le général Hideki Tōjō commence à comprendre qu’il peut perdre la guerre. Les Américains disposent désormais d’une base importante pour la protection de l’Australie et la reconquête du Pacifique Nord. 16 avril : en Indonésie occupée par le Japon, Soekarno et Hatta organisent un mouvement de masse, le Putera qui diffuse les idéaux nationalistes. 19 – 20 septembre : bataille de Kaiapit.

30 septembre : conférence impériale au Japon. Le Kazakhstan devient un lieu de relégation des peuples  punis  par Staline en 1943-1944, ce qui va accentuer son caractère pluriethnique. Il rétablit l’ordre et crée des conditions favorables au transfert éventuel du pouvoir. Les pertes subies par les deux camps sont considérables.

Livret de propagande japonaise publiée par la Conférence de Tokyo. 20 – 23 novembre : opération Galvanic. Attaques amphibies des forces de l’amiral américain Chester Nimitz contre les îles Gilbert. 24-25 novembre : destruction de trois destroyers japonais à la bataille du cap Saint-George.

24 janvier : sous la pression britannique, le Comité d’Alger accorde au général Catroux, haut-commissaire de la France libre au Levant, les pleins pouvoir en vue de rétablir la vie constitutionnelle. Il décide d’apporter cette aide financière pour maintenir le pays dans le camp allié. La présence militaire et logistique américaine renforce les relations avec Abdelaziz Ibn Sa’ud. Les Britanniques interdisent toutefois la venue de délégués de Palestine et d’Afrique du Nord.