La pensée économique pendant la Révolution française PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche L’histoire de la pensée économique est l’étude de l’histoire des idées en économie. Les premiers concepts économiques se développent dans la civilisation mésopotamienne avec le développement du commerce. Le terme même d’la pensée économique pendant la Révolution française PDF est inventé dans l’antiquité grecque.


Article détaillé : Histoire de la pensée économique en Mésopotamie. Dans la civilisation mésopotamienne, on assiste dès le IVe millénaire av. Le développement des activités commerciales entraîne l’avènement d’une terminologie économique élaborée. En dépit de sa sophistication, cette pensée économique mésopotamienne ne s’exprime quasiment que dans des documents privés à visée utilitaire. Article détaillé : Histoire de la pensée économique dans la Chine ancienne. Il est également possible que sa longueur crée un déséquilibre dans l’article, au point d’en compromettre la neutralité en accordant à un aspect du sujet une importance disproportionnée. Pièce en argent de l’Empire Maurya, portant les symboles de la roue et de l’éléphant.

Article détaillé : Histoire de la pensée économique dans la Grèce antique. Socrate, a consacré plusieurs ouvrages à l’économie. C’est en Grèce qu’on trouve les premiers traités explicitement consacrés à l’économie avec le traité de Xénophon et le traité d’Aristote. Dans L’Économique, Xénophon retrace un dialogue entre Socrate et Ischomaque sur le thème de l’administration d’un domaine agricole. Aristote accorde dans sa pensée une place beaucoup plus importante à l’économie. Avec l’essor et le développement d’un empire, les romains font montre d’un intérêt plus orienté vers les questions liées à la gestion et l’organisation pratique.

Bas-Empire, les idées dirigistes apparaissent pour contrer les difficultés économiques et sociales. Dioclétien met en place une taxation générale des prix. Les penseurs économiques du Moyen Âge sont avant tout des théologiens. L’Ancien Testament contient de nombreux jugements et prescriptions économiques. Il ordonne l’absence de propriété perpétuelle sur la Terre et instaure une redistribution périodique. Le Moyen Âge voit un renouveau des échanges commerciaux et une multiplication des opportunités de profit.