La pensée islamique contemporaine : Acteurs et enjeux PDF

Un article la pensée islamique contemporaine : Acteurs et enjeux PDF Wikipédia, l’encyclopédie libre. Schéma chronologique des quatre époques de l’Histoire selon les historiens français.


Depuis les origines, l’islam a eu ses savants, les oulémas, qui ont interprété les textes sacrés. La mondialisation de l’islam a entraîné un profond renouvellement de la pensée islamique.L’ouvrage vise à mettre en lumière les tendances et les enjeux de cette pensée méconnue, qui conteste à la fois le monopole interprétatif des clercs traditionnels et celui que veulent s ‘arroger les  » islamistes « .

En sociologie, la distinction n’est pas faite entre l’époque moderne et la modernité. Le temps écoulé a fait s’éloigner d’une telle manière cette époque du présent que les historiens de certains pays, dont la France, distinguent une quatrième époque, l’Époque contemporaine. Cette quatrième époque n’est certes pas à l’écart et a même vu une intensification extraordinaire de la tendance à la modernisation observée pendant l’Époque moderne. C’est dans la plupart des pays francophones uniquement que l’Époque dite moderne s’arrête avec la Révolution française. Cette convention traditionnelle des historiens français n’est pas partagée par les autres historiens du monde entier.

1920 :  Époque moderne II , donc depuis la fin de la Première Guerre mondiale. Certains pensent en effet qu’il faut limiter l’usage de cette notion à la civilisation occidentale, voire uniquement à l’Europe. D’un point de vue encore plus restrictif, seuls quelques monarques d’Europe occidentale s’identifiaient avec la période et la forme sociale historique nommée Ancien Régime. La colonisation européenne des Amériques en 1492.

Plusieurs dates sont généralement citées pour commencer la période, selon l’objet de l’étude et l’école de pensée. Pour la France, la date la plus retenue correspond généralement à l’avènement du roi François Ier en 1515. La prise de la Bastille pendant la Révolution française de 1789. Les historiens débattent toujours sur les cadres chronologiques de l’époque moderne.

En ce qui concerne la fin de celle-ci et le début de l’époque contemporaine, deux camps historiographiques s’affrontent. L’un défend un gallicentrisme qui fait de la Révolution française un point de rupture nette alors même que le reste de l’Europe conserve sa réalité moderne. La date d’achèvement de la période moderne pose problème, selon qu’on y intègre les différents régimes issus de la Révolution et précédant le Premier Empire : Convention nationale, Directoire, Consulat ou non. François Ier, considéré comme le premier grand roi de l’époque moderne en France.