La peur et l’angoisse PDF

20 ans après le détournement du vol AF8969 Alger-PAris, revivez les coulisses de cet événement avec ses principaux acteurs. Un commando islamiste prend le contrôle du vol AF 8969 à destination de Paris. Au terme de 54 heures d’un insoutenable huis-clos, le La peur et l’angoisse PDF mène un assaut qui restera à jamais dans les annales. Les membres du GIGN donnent l’assaut.


Nous avons tous, selon Paul Diel, une inquiétude fondamentale, germe d’angoisse. Elle est déterminée par notre dépendance à l’égard d’un monde extérieur qui peut faire obstacle à la satisfaction de nos besoins vitaux. La nécessité biologique de surmonter l’inquiétude vitale régit l’évolution du soma comme du psychisme. Mais chez l’homme s’opère une transformation décisive : par le jeu imaginatif avec les désirs, l’obstacle s’intériorise, et c’est l’effort d’élucidation et de maîtrise de la vie psychique qui fonde la responsabilité de l’être humain. Comprendre le fonctionnement de la psyché, c’est donc être à même de développer, à partir du besoin essentiel de surmonter l’angoisse, le déploiement des fonctions psychiques élémentaires jusqu’aux fonctions supérieures de l’homme : de la perceptivité primitive à la lucidité de la pensée.

Depuis trois ans, l’Algérie s’enlise dans la guerre civile qui, selon certaines estimations, va faire 200 000 morts. Groupe Islamique Armé, le plus sanguinaire des mouvements terroristes algériens, est le commanditaire d’une série d’enlèvements, d’assassinats et d’actions terroristes. La France, qui prépare le réveillon de Noël,  chavire en plein cauchemar. Bénéficiant des négligences policières et aéroportuaires de l’aéroport Houari-Boumediène d’Alger, quatre islamistes armés embarquent  à bord de l’airbus A300 assurant le vol AF8969 devant relier Paris, avec à son bord 229 passagers et douze membres d’équipage. 25 ans ayant épousé la cause radicale, est le chef présumé du commando.

27 ans, originaire d’El Harrach, dans la banlieue d’Alger. Un homme ravitaille le vol AF8969, cloué sur le tarmac de l’aéroport d’Alger. Avec une facilité déconcertante,  le commando a pu entrer sur la zone réservée sans passer par l’aérogare. Il pleut ce jour-là sur Alger, la surveillance sur les pistes n’est pas à la hauteur.