La Porte d’Argent : Contes sardes PDF

Vue du village depuis la rive la Porte d’Argent : Contes sardes PDF du lac. Breil-sur-Roya est un village du sud-est de la France à 61 kilomètres de Nice et 34 kilomètres de Menton. 39 kilomètres de la station de ski de Limone Piemonte. La commune est membre du parc national du Mercantour.


Le Gennargentu, la Porte d’Argent, est le massif montagneux le plus élevé de la Sardaigne. Des origines mythiques de cette île, reste d’un continent englouti par les flots, à l’épopée de l’intrépide Eleonora d’Arborea, en passant par les contes racontés encore aux enfants d’aujourd’hui et par les légendes des bergers et des bandits, ce livre dresse un panorama de la culture populaire sarde. Pour la première fois en langue française, cinquante-cinq contes et récits invitent à un voyage fabuleux dans cette île méditerranéenne pleine de mystères.

Col de Brouis, avec son monument commémorant la libération de la vallée par les FFI en 1945. Le village est longé par le fleuve Roya prenant sa source au Col de Tende et se jetant à Vintimille. Commune desservie par la Route nationale 204. La langue parlée à Breil est le Breillois rattaché au royasque, et donc au Ligure. La forme italienne de la commune, officielle avant 1860, était Breglio, dérivé de Brogilo et Breglium, Brelh en 1157. Village situé au centre de la vallée, Breil, aujourd’hui Breil-sur-Roya, est un lieu de passage obligé où se rejoignent les routes reliant la Provence et le pays niçois, la Riviera dei Fiori, par Vintimille, à la plaine du Po. Ce village a longtemps eu une activité liée aux convois de muletiers reliant le port de Nice au Piémont par la vallée de la Roya et le col de Tende.

Les traces les plus anciennes de présence humaine dans la vallée de la Roya remontent à l’âge du bronze : plusieurs milliers de gravures rupestres datant de 1 800 av. Celtes venus d’Europe centrale arrivent en Ligurie et se sont mêlés aux populations locales. Des enclos de pierre typiques de cette civilisation celto-ligure ont été mis au jour dans la vallée de la Roya. Romains, qui s’étaient étendus sur la côte méditerranéenne, remontent la vallée de la Roya. Ils soumettent les Celto-Ligures locaux, les Oratelli, en 5 av. La christianisation de la vallée de la Roya se fait autour des années 400.

Vers 560, les Lombards sont sans doute les premiers à tenter d’établir un pouvoir politique dans la région. En 774, Charlemagne devient roi des Lombards et en 800, il est sacré empereur d’occident. La Roya fait donc partie de l’empire. Charlemagne, l’empire est partagé en trois.

En 962, une charte de San Remo fait état du comté de Vintimille axé sur la vallée de la Roya. Roya à Tende et, refusant l’accord de vente de la Roya, maintiennent leur autorité sur Breil. Charles d’Anjou comte de Provence réussit à récupérer les terres de la Roya achetées en 1258 à Guillaumin comte de Vintimille. Durant cette période, la croissance démographique entraîne la construction de maisons hors des fortifications du château et par là même l’amorce de la construction du village actuel. La succession de la reine Jeanne, comtesse de Provence, entraîne des troubles et favorise la sédition de Nice à la Savoie le 28 septembre 1388. Les comtes de Savoie ont un débouché sur la Méditerranée. En 1416, le comté de Savoie est érigé en duché.