La prisonnière: A la recherche du temps perdu, Tome 5 PDF

Yoshihiro Togashi, pré-publié au Japon dans le magazine Weekly Shōnen La prisonnière: A la recherche du temps perdu, Tome 5 PDF et publié par Shūeisha entre 1990 et 1994. Il est publié en français aux éditions Kana. 1992 et janvier 1995 sur la chaîne Fuji TV. Yusuke Urameshi, quatorze ans, est le parfait voyou : bagarreur et rebelle.


Albertine a renoncé à faire une croisière et lorsque, à la fin de l’été, elle rentre de Balbec avec le narrateur, elle s’installe chez lui, à Paris : il ne se sent plus amoureux d’elle, elle n’a plus rien à lui apprendre, elle lui semble chaque jour moins jolie, mais la possibilité d’un mariage reste ouverte, et en lui rendant la vie agréable, peut-être songe-t-il à éveiller en elle le désir de l’épouser. Il se préoccupe en tout cas de son emploi du temps, l’interroge sur ses sorties sans pouvoir bien percer si sa réponse est un mensonge, et le désir que visiblement elle suscite chez les autres fait poindre la souffrance en lui.
Paru en 1923, La Prisonnière est le premier des trois volumes publiés après la mort de Proust et, quoique solidaire, bien sûr, de Sodome et Gomorrhe qui le précède comme d’Albertine disparue qui le suit, une certaine unité lui est propre, entre l’enfermement initial du narrateur et le départ final de la jeune fille. Pour l’essentiel, trois journées simplement se déroulent ici – le plus souvent dans l’espace clos de l’appartement -, et ce sont comme les trois actes d’un théâtre où la jalousie occupe toute la place.

Pourtant, un jour, il meurt en sauvant un petit garçon d’un accident, mais cet enfant aurait survécu miraculeusement même si Yusuke n’était pas intervenu. Non prévu par les instances du royaume des morts, son sacrifice pose problème. C’est pourquoi on lui propose de revenir à la vie, après avoir réussi à prouver qu’il en est digne. Yusuke et Kuwabara reçoivent ensuite pour instruction de s’inscrire aux sélections de maître Genkai, une puissante septuagénaire qui a décidé de prendre sa retraite et de léguer son pouvoir, l’onde astrale, à qui remportera les épreuves qu’elle a concoctées. La mission de Yusuke consiste à empêcher Rando, un maléfique démon à l’apparence humaine qui a déjà vaincu 99 maîtres, de remporter les sélections et de profiter du savoir de Maitre Genkai. Donc, après avoir suivi le terrible entraînement de  la vieille , surnom peu respectueux dont il gratifie Genkai, Yusuke retrouve Kuwabara, ainsi que Kurama et Hiei, désormais ses compagnons et amis, au château de Tarukane, un maléfique mafieux. Leur mission consiste à délivrer Yukina, une fille des glaces qui présente la particularité de pouvoir créer des perles en pleurant, et qui s’avérera être la sœur jumelle de Hiei, des griffes de Tarukane.

Quelques jours plus tard, Yusuke reçoit la visite du cadet des frères Toguro, qui sont toujours en vie. Toguro Junior explique à Yusuke que sa défaite était volontaire car il était en réalité corrompu par Sakyo, un concurrent de Tarukane. Arrivée en finale malgré les manigances des organisateurs du tournoi et l’hostilité du public,  l’équipe Urameshi  affronte celle de Toguro avec Enma Junior en cinquième homme. Hiei égalise ensuite en écrasant Buhi tandis que Kuwabara se défait de Toguro Senior.

La quatrième manche oppose Yusuke à Toguro Junior. Le répit est de courte durée pour l’équipe Urameshi. Le Japon est en effet envahi par de petites créatures du monde des Ténèbres, certes peu puissantes mais qui témoignent de l’ouverture d’un passage entre le monde des humains et celui des Enfers. Yusuke est toutefois fort mécontent d’avoir été ainsi possédé. Il a le sentiment que cette victoire face à Sensui n’est pas la sienne. Il souhaite donc se rendre dans le monde des Ténèbres voir ce Raizen qui dit être son père. Ca tombe bien: Raizen aussi veut le rencontrer.