La refondation du système monétaire et financier international : Evolutions réglementaires et institutionnelles PDF

Les mobilisations de ces dernières semaines traduisent la grande inquiétude d’une la refondation du système monétaire et financier international : Evolutions réglementaires et institutionnelles PDF de la population française de voir son pouvoir d’achat diminuer, ou la colère de l’avoir déjà vu diminuer. 2019 vont dans le sens d’une fragilisation du pouvoir d’achat des ménages précaires, en particulier la fin de l’indexation sur l’inflation de nombreuses prestations sociales et familiales. Le Collectif ALERTE a analysé ces mesures pour éclaircir leur impact combiné sur le pouvoir d’achat des ménages, au travers d’une étude illustrée de cas types.


La crise financière qui a débuté en 2007 est à l’origine de l’une des plus graves récessions depuis les années 30. L’ampleur de cette première crise véritablement mondiale a conduit à une profonde remise en cause du système monétaire et financier international, d’aucuns appelant à sa refondation. Elle a incité les Etats et les organisations internationales à caractère économique et financier à rechercher ensemble des solutions pour sortir de la crise et pour corriger les failles d’un système tout entier menacé de s’écrouler. En l’espace de quelques années des réformes sans précédent ont ainsi été engagées, d’autres sont encore discutées ou simplement espérées pour construire un système monétaire et financier international plus solide. En organisant à l’OCDE, les 16 et 17 mars 2010, un colloque sur « La refondation du système monétaire et financier international », le CEDIN entendait contribuer aux réflexions relatives à l’évolution et aux nécessaires mutations du système mis en place en 1944. Plus précisément, l’objet de ce colloque fut d’approfondir les débats relatifs aux perspectives d’évolutions réglementaires et institutionnelles de ce système en abordant trois thématiques principales : la coordination des politiques économiques et monétaires, la réglementation des marchés et des acteurs de la finance, l’aménagement de la gouvernance internationale. Au travers de ces réflexions apparaissent à la fois l’ampleur des réformes engagées ou attendues, et les difficultés et réticences à construire un « nouveau Bretton Woods ». Conformément à la tradition du CEDIN, ce colloque – ouvert par une allocution du Secrétaire général de l’OCDE, M A Gurrià – a rassemblé des personnalités françaises et étrangères de divers horizons, des représentants éminents d’institutions nationales ou internationales, des universitaires de différentes disciplines, des professionnels qui ont su profiter de ces journées pour confronter leurs points de vue sur les principales évolutions réglementaires et institutionnelles du système monétaire et financier international, qu’elles soient réalisées, en cours ou espérées.

Dans un contexte de chômage toujours élevé, il demande au gouvernement de s’engager pour le pouvoir d’achat des plus démunis, dès 2019, avec la revalorisation du RSA, le dégel des allocations familiales et logement, et, durablement, lors de la création du futur revenu universel d’activité. Fédération des Acteurs de la Solidarité : Audrey-Jane Baldi – 06 17 80 03 52, audrey-jane. 06 85 32 23 39 – djamila. ASE par une contractualisation avec les départements. Garantie Jeunes, vont également dans le bon sens. Territoires zéro chômeurs de longue durée . Sur ce point, les associations rappellent que les APL ne constituent pas un minima social.