La vie est belle ! PDF

Please forward this error screen to sharedip-10718051104. This la vie est belle ! PDF page lists articles associated with the title La Vie est Belle.


If an internal link led you here, you may wish to change the link to point directly to the intended article. Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Donna Reed, James Stewart et Karolyn Grimes. Ce film est considéré comme un grand classique du cinéma américain. Il est régulièrement rediffusé à la période de Noël par les chaînes de télévision américaine. Dans la petite ville de Bedford Falls dans l’État de New York, la veille de Noël 1945, de nombreux habitants prient pour la sauvegarde d’un certain George Bailey.

Au Paradis, Clarence, un apprenti ange, est appointé au secours de George afin de gagner ses ailes. Un long flashback lui déroule, ainsi qu’aux spectateurs, la vie de George Bailey. Enfant, George sauva la vie de son jeune frère, Harry, dans un lac gelé et perdit l’usage d’une oreille. Plus tard, employé comme garçon de courses par un pharmacien, M. Gower, il l’empêcha de commettre une grave erreur qui aurait coûté la vie d’un patient. La veille de Noël 1945, alors que l’on attend le retour de Harry de la guerre, l’oncle Billy égare huit mille dollars qu’il portait à la banque.

Potter trouve l’argent et l’empoche malhonnêtement, allant jusqu’à téléphoner à la police et accuser les Bailey de vol. Menacé de banqueroute et de prison, George sombre dans le désespoir et alarme tous ses proches. Il envisage de se jeter dans une rivière, ce qui conclut le flashback. Apparaissant soudain, Clarence se jette lui-même dans la rivière pour distraire momentanément George de ses soucis en forçant celui-ci à le sauver.

George confie alors à Clarence qu’il aurait mieux valu pour tous qu’il n’ait jamais existé. Clarence a l’idée de lui démontrer le contraire au moyen d’un  miracle  de choc: George se retrouve dans un réalité alternative dans laquelle il n’y a pas de George Bailey. Consolé et comblé par toutes ces attentions, George trouve, au milieu de la pile de billets, un livre de Clarence contenant cette dédicace :  Cher George, rappelle-toi qu’un homme qui a des amis n’est pas un raté. The Greatest Gift écrite en novembre 1939 par Philip Van Doren Stern. Toutefois le premier script ne plut pas à Cary Grant qui préféra se tourner vers un autre film de Noel, Honni soit qui mal y pense. En 1945, Frank Capra voit le potentiel de la nouvelle et en rachète les droits pour sa propre compagnie, Liberty Films. Le village de Seneca Falls dans le comté de New York affirme que c’est en visitant leur ville en 1945 que Frank Capra s’appuiera pour créer la ville de Bedford Falls.