Laurent de La Hyre, 1606-1656 PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Charles Le Brun, Hercule et les juments de Laurent de La Hyre, 1606-1656 PDF, 1641. Depuis le début de la Renaissance, l’Italie était le centre des arts en Europe. France même si Rome garde son prestige.


France une période riche avec la constitution progressive d’une véritable école française de peinture. Georges Lallemant, Le Prévôt des marchands et les échevins de la ville de Paris, 1611, Paris, musée Carnavalet. Fontainebleau et marqué par l’influence grandissante des peintres flamands. L’atelier le plus important de Paris dans les années 1610-1620 est celui du maniériste d’origine lorraine Georges Lallemant, qui reçoit de nombreuses commandes de tableaux religieux pour l’ornementation des églises parisiennes. La décennie 1620 est marquée à Paris par le chantier imposant du Palais du Luxembourg bâti par la reine-mère Marie de Médicis.

Des artistes de toute la France sont attirés par les perspectives de carrière offertes par les chantiers royaux et les décorations des églises parisiennes. Simon Vouet, Crucifixion, 1622, église du Gesù, Gênes. Au XVIe siècle, le voyage d’Italie n’est pas systématique parmi les artistes français. Avec la pacification de la péninsule, la fin des guerres de religion en France, le voyage devient moins périlleux et l’éventualité d’un séjour  de formation  devient accessible. Rome à partir du deuxième quart de siècle, il existait des goûts fondamentalement différents. Le voyage de Simon Vouet débute en 1612. Il se rend à Venise où il étudie Véronèse puis il rejoint Rome en 1614.

Là Vouet multiplie les expérimentations picturales. Nicolas Poussin, Moïse faisant jaillir l’eau du rocher, 1633-1635, National Gallery of Scotland, Edimbourg. Nicolas Poussin s’installe à Rome en 1624, comme Vouet il est marqué par le néo-vénitianisme. Il va beaucoup étudier Titien et la sculpture grecque antique.

En 1640, Poussin rentre à Paris pressé par le roi. Il retourne à Rome en 1642. Rome, il reçoit deux grandes commandes de cycle, une de Cassiano dal Pozzo et l’autre de Chantelou. Claude Lorrain, Ulysse remet Chryséis à son père, vers 1644, musée du Louvre, Paris. Claude Lorrain, Énée à Délos, 1672, National Gallery, Londres. Poussin l’artiste français le plus important installé à Rome. Il s’y établit en 1626 et y reste définitivement jusqu’à la fin de sa vie en 1682.