Le Bernin PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Cet article est une ébauche concernant le château de Versailles, la sculpture et la France du Grand Siècle. Consultez la liste des tâches à accomplir en page le Bernin PDF discussion.


Le buste de Louis XIV est une sculpture de Gian Lorenzo Bernini sculptée en 1665. L’œuvre fait partie des collections du château de Versailles. Connu comme l’un des plus grands artistes de son temps, Gian Lorenzo Bernini, dit le Bernin, arrive en France à la demande du roi Louis XIV, pour terminer les travaux qui avaient été entrepris au palais du Louvre. 4 juin, le Bernin rencontre le roi dans son château de Saint-Germain-en-Laye. Très vite, une relation privilégiée naît entre les deux hommes.

Si la demande du roi est formulée le 20 juin, le Bernin se fait mettre à disposition, dès la fin du mois, deux gros blocs de marbre assez friable et de qualité moyenne. La réalisation du projet commence par plusieurs séances de dessin. Pour réaliser les différents schémas dont il a besoin avant de sculpter, le Bernin assiste à plusieurs audiences et conseils, et même quand le roi joue au jeu de paume, n’hésitant pas à le recoiffer ou à lui demander de rester debout. 5 octobre, il façonne le regard. Saint-Germain-l’Auxerrois, jusqu’à sculpter les jours chômés. La roi est conquis par l’œuvre de son protégé et admire surtout le jabot de dentelle, qui fut réalisé sans modèle. On peut cependant remarquer que les traits du personnage sont idéalisés.

Le 5 octobre la pièce est officiellement remise au roi et le témoignage de Chantelou exprime la grande émotion que cela provoqua au Bernin. Le buste de Louis XIV est mis en scène devant une fausse-porte formant la niche centrale du salon de Diane. Campan vert et couronné d’une corniche en arc de cercle en marbre de Campan rouge. La corniche en arc de cercle qui repose sur deux consoles en bronze doré. Sur la corniche reposent deux angelots bouclés en bronze doré qui tiennent une couronne fermée fleurdelysée au-dessus du buste. Louis XIV, un buste de dame romaine.

Louis XIV, un buste d’impératrice romaine. Louis XIV est représenté en buste, âgé de 27 ans. Le jeune roi est reproduit la tête haute, légèrement tournée vers la droite. Si son épaule gauche est cachée par sa chevelure, celle de droite apparaît protégée par une armure qui rappelle la toute-puissance du roi de France, maîtrisant parfaitement les armes et qui a fait de son pays le prépondérant en Europe. Enfin, comme s’il sortait du socle de la sculpture, un drapé dans le style baroque entoure le jeune souverain.

Si le portrait est largement idéalisé, les traits réalistes ne manquent pas, comme la petite verrue à la racine du nez, les poils au menton, les yeux resserrés particulièrement creusés. Le buste de Louis XIV, présenté dans la niche centrale du salon de Diane. D’abord placé au Louvre le 13 octobre 1665, il est ensuite installé au rez-de-chaussée des Tuileries puis à l’automne 1684 le buste de Louis XIV est exposé à l’intérieur du grand Appartement du Roi du château de Versailles. Une copie en bronze du buste de Louis XIV, le Roi-Soleil, est installé sur la Place Royale de Québec, face à l’église Notre-Dame-des-Victoires, dans le Vieux-Québec. Son socle est en granit blanc. Le bronze a été fondu en France. Paul Fréart de Chantelou, Journal du cavalier Bernin en France, éd.

Le panneau du fond sur lequel se détache le buste est en brocatelle de Tortosa . Le piédestal est en Sarrancolin Ilhet. Asie Mineure, tunique en brocatelle de Sienne. Le buste proprement dit est en marbre blanc, la chemise en onyx d’Égypte ou d’Asie Mineure, la tunique et le piedouche en fleur de pêcher. Ce marbre provient de Serravezza dans le bassin de Carrare en Italie. Paul Fréart de Chantelou, Ludovic Lalanne, Journal du voyage du Cavalier Bernin en France, Gazette de Beaux-Arts, 1885, p.