Le déni d’histoire : Usage public de l’histoire et réhabilitation du fascisme en Italie PDF

Ce blog veut être celui de la liberté de la parole et de la confrontation des idées. Je me propose d’évoquer à chaud et succinctement, un fait d’actualité, une déclaration intéressante, ou un événement appelant un éclairage, une remarque. Je m’autorise à être subjectif, anecdotique, rapide. Il le déni d’histoire : Usage public de l’histoire et réhabilitation du fascisme en Italie PDF loisible de débattre à partir de ces thèmes et sujets, ou d’autres que les lecteurs peuvent choisir.


Car ce blog a pour objectif d’être un lieu d’échanges. Le poilu faisait la guerre à un envahisseur. Il se battait pour protéger sa patrie, ses frontières. Le soldat était prêt à se faire tuer au nom de l’honneur, de la grandeur, du courage. Il croyait en la force des armes.

Bref, cent ans après la fin de la Grande Guerre, le poilu a tout pour effarer la délicate Macronie, cotonneuse et complaisante. Tout à sa dénonciation d’un « nationalisme belliqueux », le chef de l’État en est venu à se contredire sur les héros de la Première Guerre mondiale, qu’il voulait dépeindre en victimes. Europe 1 « l’absurdité de ces conflits ». Le chef de l’État ne veut admettre que ce sont les « nationalistes » qui nomment le mieux les ennemis de l’Occident culpabilisé, de l’Europe passoire, de la France endormie. Sujet polémique il est vrai mais entre petit fils de poilu,des questionnements me taraude sur le sujet. La Gauche et le CRIF s’opposent a des hommages pour Pétain.