Le maître franc-maçon PDF

Il fut un tribun du parti Whig avant de rejoindre le mouvement Know Nothing dans les années 1850. Statue à Judiciary Square, Washington, D. Pike est né à Boston, Massachusetts. Il passa son enfance à Byfiel le maître franc-maçon PDF à Newburyport, dans le Massachusetts.


Troisième grade de la franc-maçonnerie, celui de maître a donné lieu à de très nombreuses recherches depuis le XVIIIème siècle. Ces recherches ont surtout porté sur les diverses formes de son rituel et sur la valeur de sa symbolique. Comme pour ceux consacrés aux deux premiers grades et sans négliger ces aspects propres au grade lui-même, l’accent est mis, ici, sur l’étude de l’expérience maçonnique vécue par le maître maçon lors de sa réception. A la lumière des acquis des sciences humaines contemporaines, cette étude concerne principalement la façon dont on peut considérer que se construit l’identité du maître à travers la figure mythique d’Hiram, personnage central à ce degré de la franc-maçonnerie symbolique. Nouvelle édition.

Parmi ses ancêtres de l’époque coloniale, on compte John Pike, le fondateur de la ville de Woodbridge, dans le New Jersey. Il étudia à Newburyport et à Framingham jusqu’à l’âge de 15 ans. En 1831, il quitta le Massachusetts et partit vers l’ouest, s’arrêtant d’abord à Saint Louis, puis à Independence. Ses articles connurent suffisamment de succès pour lui permettre de devenir membre du personnel du journal. Plus tard, grâce à la dot de son mariage avec Mary Ann Hamilton, il en devint l’un des actionnaires. En 1835, il en devint le propriétaire. Il commença alors à étudier le droit et fut admis au barreau en 1837, année où il vendit l’Advocate.

Il publia différents ouvrages de droit et de poésie. Plusieurs volumes en furent publiés après sa mort par l’une de ses filles. Quand la guerre américano-mexicaine éclata, en 1846, Pike rejoignit la cavalerie. Après cette guerre, il reprit son activité d’avocat à La Nouvelle-Orléans. Il retourna en Arkansas en 1857. Il y entraîna trois régiments confédérés de la cavalerie indienne avec lesquels il participa à la bataille de Pea Ridge en mars 1862. Après cette défaite des armées du Sud et une fuite dans les collines de l’Arkansas, il démissionna de l’armée confédérée.

Il vécut ensuite de différentes occupations. Il fut notamment l’éditeur du journal Memphis Daily Appeal de février 1867 à septembre 1868. Puis il s’installa à Washington en tant qu’avocat, plaidant de nombreux dossiers devant la Cour suprême des États-Unis. Pike, revêtu des décors maçonniques de Grand Commandeur du Rite écossais ancien et accepté.

Albert Pike pourvu des décors du 32e du REAA, vers 1870. Il fut élu Grand Commandeur de cette juridiction en 1859 et le resta pendant trente-deux ans, jusqu’à la fin de sa vie. 1871, qui a pour but d’expliquer le symbolisme des 32 premiers degrés du Rite écossais ancien et accepté. Albert Pike a fait l’objet de nombreuses critiques et controverses, notamment dans le cadre de théories du complot. Docteur Bataille, un des pseudonymes de Léo Taxil lors de son célèbre canular.