LE PROTESTANTISME ET LES IMAGES. Pour en finir avec quelques clichés PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Jean Decourt, Paris, BnF, département des estampes, après 1578. 1573 à 1575 LE PROTESTANTISME ET LES IMAGES. Pour en finir avec quelques clichés PDF roi de France de 1574 à 1589.


Il est le dernier roi de la dynastie des Valois. Catherine de Médicis, Henri n’est pas destiné à la couronne. Son règne se marque de sérieux problèmes religieux, politiques et économiques. Quatre guerres de Religion se déroulent sous son règne. Malcontents, le parti des protestants et pour finir celui de la Ligue qui parvient à le faire assassiner. Article détaillé : Arbre généalogique des Valois.

Portrait au crayon par Jean Decourt, Paris, BnF, département des estampes, vers 1570. Le 8 février 1566, il devient duc d’Anjou. Jusqu’à la mort de son père, Henri grandit avec ses frères et sœurs aux châteaux de Blois et d’Amboise. Il exerce très tôt son rôle de prince royal.

En grandissant, il devient l’enfant préféré de sa mère Catherine de Médicis qui désire qu’Henri devienne le plus ferme appui de la royauté. Henri s’investit alors personnellement durant les deuxième et troisième guerres de Religion. Bourbon-Condé, le fils et successeur de Louis. Les hauts faits militaires d’Henri durant la guerre ont développé sa réputation en Europe tout en attisant la jalousie du roi son frère, à peine plus âgé que lui.

Henri s’entend de plus en plus mal. Très tôt, le duc d’Anjou est confronté à la politique. Plus proche des Guise que des Montmorency, il prône au sein du conseil royal — où sa mère l’a introduit — une politique de rigueur contre les protestants. Angleterre, échouent à cause des exigences religieuses du prince.