Le Rhône et le Vin PDF

Rustrel est une commune française située dans le département de Vaucluse et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur. Ses habitants sont appelés les Rustreliens. Rustrel est un village situé au nord d’Apt et au pied des Monts de Vaucluse. Ses carrières d’ocre à ciel ouvert, pleinement exploitée autrefois, ont fait sa richesse et continue par le biais du tourisme avec celles le Rhône et le Vin PDF « Colorado Provençal ».


Du Valais helvétique où il prend sa source au coeur des Alpes jusqu’à son delta méditerranéen, le plus puissant des fleuves d’Europe parcourt huit cents kilomètres dont la majeure partie est bordée de vignes.Olivier de Serres et Roger Dion ont montré les raisons de ce mariage bi-millénaire du Rhône et du vin. L’excellence des sols morainiques et alluvionnaires, fruit d’une prodigieuse érosion glaciaire, liée à la voie de pénétration commerciale que constitue un grand fleuve sont à l’origine de ces vignobles parmi les plus réputés du monde.Si les Romains trouvèrent lors de la conquête le cépage allobrogica – notre mondeuse actuelle -, il n’en reste pas moins que ce sont eux qui implantèrent la vigne partout où les conditions lui étaient favorables. Le christianisme et les grandes institutions monastiques poursuivront la culture de la plante eucharistique. De Visperterminen, dans le vieux pays du Valais, où la vigne pousse à 1100 mètres d’altitude sur une pente vertigineuse, aux collines gardoises, le Rhône déroule une infinité de paysages et de vins. De celui du glacier chanté par Maurice Chappaz au château-neuf-du-pape enraciné dans les galets du fleuve, en passant par Vienne la vineuse et son sublime côte-rôtie, le condrieu et l’hermitage, les plus beaux enfants de la plante sacrée émerveilleront vos papilles et vos yeux. Un voyage géographique, historique et bachique dans le monde alpin et rhodanien !

La Dôa est un cours d’eau traversant la commune au niveau du Colorado provençal. Elle prend sa source près de Gignac et va se jeter dans le Calavon. Après une année 2007 caractérisé par une très faible pluviométrie, 435 mm d’eau en pays d’Apt, 2008 avec 1 202 mm, soit 2, 8 fois plus, se place juste derrière l’année 1968. Le territoire de la commune est occupé dès le néolithique puis par les Romains. Après la conquête romaine, deux grandes villæ occupèrent le site du futur Rustrel : Lausnava et Proxana dont les noms sont d’origine ligure. Ancienne porte du prieuré Saint-Julien faisant communiquer le chœur et le cloître. Foucher, le père de dom Mayeul de Cluny, et fit partie de la dot de sa mère Raymonde.

Castelli Launanicus, puis Castrum Lonanici en 1125. La chapelle Notre-Dame des Anges marque encore ce site. Elle fut aussi ruinée par Raymond de Turenne. Ce fut pour fuir l’arrivée du terrible vicomte que les habitants de ces deux villæ se réfugièrent à Rustrel et Saint-Martin-de-Castillon, mieux fortifiés.

Agoult, dont les villæ sont huit fois citées pour leurs vignobles dans le cartulaire de l’Église d’Apt, revinrent soit à cette famille, soit à l’Église d’Apt quand ses cadets Alfant et Laugier en furent évêques. Articles détaillés : Alfant, Laugier d’Agout et Cartulaire de l’Église d’Apt. Lorsque ce comté perd son indépendance en 1209, à la mort de Guillaume II, un de ses neveux, Guillaume de Sabran tente de le relever. De 1570 à 1575, durant les guerres de religion, le village est occupé par les protestants.

Le monument aux morts, qui se trouvait initialement placé à droite de la route conduisant sur le plateau d’Albion, a été déplacé pour pouvoir construire des logements sociaux et se situe actuellement de l’autre côté de la route, à proximité des locaux de la Poste. Rograstrel » puis, en 1274, « Ruastrello » dans le Cartulaire de l’Église d’Apt. Article détaillé : Armorial des communes de Vaucluse. Les données manquantes sont à compléter. La Part régionale de la taxe d’habitation n’est pas applicable.