Le Saint-Pourçain PDF

Un article de Le Saint-Pourçain PDF, l’encyclopédie libre. Saint-Pourçain-sur-Sioule, dans le département de l’Allier. On estime l’existence de ce vignoble bien antérieure à la présence de César en Gaule. Car je sui saint, bon, cler et sain.


Voici donc un vin qui connut autrefois un grand prestige, estimé à la cour des rois de France comme à celle des papes d’Avignon, et qui est en même temps une des plus jeunes AOC de France. Le goût du saint – pourçain aujourd’hui, sa singularité dans le paysage viticole, son patrimoine et son histoire, voilà les découvertes auxquelles vous convient les textes d’Antoine Paillet et de Pierre Citerne. Patrimoine du vin est une collection dirigée par Pierre Citerne. Chaque titre se propose de présenter une appellation sous le double éclairage de l’histoire et du goût.

Chantelle, d’Hérisson, de Souvigny et de Segange près de Moulins. On réalise alors à quel point la culture de la vigne était étendue dans le département. La présence de l’Allier facilite grandement le développement du vignoble permettant à la production d’être acheminée et vendue en grande quantité à Paris. Chaise de Monétay-sur-Allier, Châtel-de-Neuvre et Moulins vers la capitale sont quotidiens. En 1852, le canton de Saint-Pourçain possédait un vignoble de 1 152 hectares. Mais la vigne s’étendait bien au-delà de ce canton, jusqu’à Moulins et Souvigny au nord, Chantelle et Hérisson à l’ouest, culture dans ces cantons aujourd’hui disparue depuis la crise du phylloxera.

Saint-Pourçain va connaître des moments difficiles en raison de la concurrence des autres vignobles de Bourgogne et de Bordeaux avec l’arrivée du chemin de fer. Dorénavant ces vins sont vendus eux aussi dans la capitale. Arrive ensuite la crise du phylloxera. Les vignerons diversifient leur production et parfois leurs activités pour maintenir leur niveau de vie. Les riches familles viticoles voient leur capital décliner rapidement et celles qui dominaient parfois des villages entiers ne s’en remettront pas. Aujourd’hui le vignoble de Saint-Pourçain s’étend sur 640 hectares et 19 communes et sa production est classée en appellation d’origine contrôlée AOC depuis le 28 mai 2009.

Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Il s’étend au sud de Moulins sur la rive gauche de l’Allier. Le vignoble s’étend sur dix-neuf communes de l’Allier, de part et d’autre de Saint-Pourçain-sur-Sioule. Les vins blancs sont issus principalement du chardonnay B, complété par du tressalier, une variété indigène du sacy B cultivée uniquement à Saint-Pourçain, et accessoirement par du sauvignon B. La route des vins permet d’aller à la rencontre des viticulteurs, qu’ils soient vignerons indépendants ou regroupés au sein de l’Union des vignerons.