Le secret de Khéops PDF

Pour les artistes, qu’ils soient peintres, sculpteurs, dessinateurs ou architectes, le nombre d’or est défini ainsi : « Pour qu’un espace divisé en parties inégales apparaisse agréable et esthétique, il devra exister entre la plus petite et la plus grande partie la même relation qu’entre cette dernière et l’ensemble ». Soit un segment et un point B plus proche de C que de A. AB, et alors le nombre d’or est le secret de Khéops PDF valeur de ces rapports. Choisissons comme unité la longueur BC et notons φ la longueur AB, qui vaut alors le nombre d’or.


Khéops. La grande Pyramide. Que de rêves, de spéculations, de mystères. Et soudain si tout devenait différent ? Réalité ? Suivez nos archéologues. Osez les descenderies. Laissez-vous guider par ces merveilleux découvreurs d’éternité.
Partez à la recherche de son tombeau. Tout au long de ce récit vous serez, tour à tour, Josette, Denis, André ou Jean-François… Souvent l’aventure est au bout du chemin. Là… elle se cache dans la Pyramide… Mais où?

On a une équation du second degré qui donne deux solutions. Une valeur approchée du nombre d’or est alors 1,61803398874989. Le rectangle d’or est un rectangle dont le rapport des longueur des cotés vaut φ. La spirale d’or : on construit un grand rectangle d’or puis, comme décrit ci-dessus, on ôte un carré.

Avec le nouveau rectangle d’or, on réitère l’opération. Puis dans chaque carré, on trace un quart de cercle dont le centre est un angle du carré et le rayon est le côté du carré. L’ellipse d’or est une ellipse dont le grand axe et le petit axe ont des longueurs dont le rapport vaut φ. Ainsi, une ellipse d’or est inscrite dans un rectangle d’or. Les points d’or : On a vu qu’une droite peut être séparée par une section dorée. Or chaque droite admet deux points d’or : en effet, celui-ci peut être placé plus près d’une extrémité ou de l’autre.

Les deux points d’or sont de plus symétriques. On définit alors dans un rectangle quatre points d’or : pour la longueur et la largeur, on place les deux points d’or. On trace alors des lignes passant par ces points parallèles aux côtés. Les quatre points d’intersection sont les points d’or.

1 : un segment avec en rouge les deux points d’or, symétriques par rapport au milieu du segment en bleu. 2 : dans un rectangle quelconque, construction des quatre points d’or. 3 : un rectangle d’or, et l’ellipse d’or associée. 4 : construction d’une spirale d’or. Le nombre d’or étant censé rendre les rapports plus harmonieux, il est naturel qu’il soit utilisé dans les arts. Nous allons voir ici plusieurs exemples d’utilisation du nombre d’or dans des domaines variés.

Mais tout d’abord, un problème se pose. Un artiste souhaite partager un segment selon le nombre d’or. Il a tracé le segment et cherche la distance devant séparer une extrémité du point doré. Il doit donc mesurer son segment, puis prendre la calculatrice pour diviser par 1,618, et enfin reprendre sa règle pour placer le point à la distance calculée. En second lieu, les chercheurs ont considéré le toit du temple.

Toujours dans l’antiquité, on a étudié la grande pyramide de Khéops. C’est une pyramide régulière à base carrée. De plus, l’ensemble transept-coeur forme un rectangle d’or. Enfin, le cadre de la porte du portail sud, ainsi que l’ensemble du portail sud forment également des rectangles d’or. Le premier exemple est un tableau de Jicopo de Barbari. On constate que le pouce et l’index de sa main gauche partagent la hauteur du livre selon φ.

On y voit la déesse Temps recouvrir Vénus d’un manteau. Les personnages à gauche et à droite s’inscrivent sur les diagonales de rectangles d’or dont la hauteur correspond à celle du tableau. L’adoration des Mages de Diego Velazquez, 1609. Le format de ce tableau est un rectangle d’or, et on constate surtout que le visage de Jésus est situé sur un point d’or du tableau.

Le nombre d’or en bande dessinée. Or cette oeuvre qui s’étend de 1930 à 1976 regorge d’utilisations du nombre d’or. Le sceptre d’Ottokar, deuxième édition, planche 3, case 7. Ce mystérieux personnage qui espionne Tintin doit le photographier avec une fausse montre. Celle-ci est située sur un point d’or.