Le sexe bizarre : Pratiques érotiques d’aujourd’hui PDF

Portraits des Planètes Aspects entre Planètes Les âges planétaires Les familles planétaires Les Planètes en B. Portraits des Signes Les couples de Signes Mythologie du zodiaque Zodiaque et saisons Les Signes en B. Plan du le sexe bizarre : Pratiques érotiques d’aujourd’hui PDF Qui sommes nous ?


«Le Sexe Bizarre» fait le tour des jeux sexuels hors-normes qui sortent actuellement de l’ombre à la faveur de la révolution technologique internet. Qu’ils soient adeptes de talons hauts, de chatouille, de babyphilie, de femmes gelées, de voraphilie, d’hypnose érotique, de dog play ou de splosh, les acteurs de ce nouveau désordre mondial donnent à leurs fantasmes une audience internationale sur des sites amateur qui échappent généralement à toute censure en raison de leur contenu non-pornographique. Ils s’organisent en communautés souterraines. Ils possèdent leurs artistes et leurs lieux de rendez-vous. Ils font de leur sexualité une forme de contre-culture qui ne respecte ni conventions, ni règles et – à travers la féerie de leurs fantasmes -redonnent à la vie ses vacances d’irréalité… Pour ces hommes et ces femmes aux désirs si étranges, le sexe devient un vaste terrain d’expérimentations et de métamorphoses, un divertissement autant qu’un moyen d’accomplissement individuel.

Agnès Giard, journaliste à Libération, responsable de la chronique sexe («Les 400 culs»), est également l’auteur de plusieurs ouvrages consacrés à l’érotisme japonais : L’Imaginaire Érotique au Japon (2006, Glénat), Dictionnaire de l’amour et du plaisir au Japon (2008, Glénat) et Les Objets du désir au Japon (2009, Glénat).

Le Sexe Bizarre, publié en 2004, est maintenant réédité en couleur, complété de nouveaux textes et agrémenté d’images inédites.

Pour débutants Pour connaisseurs Théories générales Astro-physique Astro-histoire L’anti-astrologisme L’astrologie en B. L’article qui suit est l’exemple même d’un texte de commande, que j’ai écrit pour un magazine grand public qui voulait cartonner au niveau chiffre de vente. Les descriptions des comportements sexuels selon les Signes et les planètes sont le pur fruit de mon imagination, et non de mes observations. La sexualité en soi n’est pas céleste.

Elle est inscrite au plus profond de notre nature animale. Elle participe donc avant tout de nos appartenances terrestres. Mais puisque notre condition terrestre est influencée par les astres, il existe un rapport indirect mais réel entre sexualité et astrologie. Dans le domaine de la sexualité comme dans bien d’autres, la nature et les différents types de cultures nous ont faits très inégaux. Du côté de la nature, observons que le tonus sexuel diminue avec l’âge et qu’il existe pour simplifier des hyposexuels et des hypersexuels.