Le travail des femmes en Espagne (de l’Antiquité au XXe siècle) PDF

En pratique : Quelles sources sont le travail des femmes en Espagne (de l’Antiquité au XXe siècle) PDF ? Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. L’histoire des femmes devrait donc s’appuyer sur ce que Pierre Bourdieu appelle une  reconstitution de l’histoire du travail historique de déshistoricisation .


En Espagne, le développement de l’histoire des femmes, dans les années 1980, est contemporain des profonds changements qui ont affecté la société après l’avènement de la démocratie. Aux lendemains de la Transition, les revendications féministes ont porté, tout particulièrement, sur l’accès au marché du travail et sur la reconnaissance de la contribution féminine à l’économie. Cette concomitance contribue à expliquer que l’attention des historiens se soit portée très tôt sur la place des femmes dans les activités de service et de production, qu’elles soient salariées ou pas. Sans doute l’heure n’est-elle pas encore au bilan, mais le dossier présenté dans ce numéro permet d’apprécier les progrès accomplis sur cette question. Plus qu’une évolution linéaire, c’est la variété des situations, la diversité des sources et les enjeux heuristiques de ce champ d’étude que les auteurs ont cherché à montrer.

En effet, les traditions accordent une importance particulière au rôle social de femme au foyer, qui doit se consacrer aux tâches ménagères, à la reproduction et à l’éducation des enfants. L’idée de l’égalité des sexes ne s’impose ainsi que récemment, mais les femmes ont su bien avant tirer parti de conditions historiques pour s’affranchir des contraintes et différences qui leur sont imposées. Selon certaines féministes, inspirées par les travaux de Marija Gimbutas, les sociétés de la préhistoire auraient connu des formes de pouvoir matriarcal, fondés sur le culte de la  Grande Déesse . Ce sont les femmes qui auraient ainsi soi-disant inventé l’agriculture. Articles détaillés : Place de la femme dans l’Égypte antique et Pleureuse dans l’Égypte antique. On n’a que peu d’informations sur la vie quotidienne des femmes et de leur statut dans l’Égypte ancienne. En général, leur fonction se limitait à assurer une descendance et à gérer les activités du Harem Royal, dont les Égyptiens semblent avoir été les inventeurs.