Les Aventures de Pompon – Livre 2: Interactif PDF

Le 29 septembre 1988, le journal Tintin cesse de paraître. De 1986, date à laquelle il cède l’les Aventures de Pompon – Livre 2: Interactif PDF au groupe Média Participations, jusqu’à son décès en 2008, Raymond Leblanc reste le président d’honneur des éditions qu’il a fondées. Aujourd’hui, Le Lombard publie une centaine d’albums chaque année.


« Caroline et Fabien, les larmes aux yeux, auraient voulu serrer dans leurs bras leur nouvel ami et le caresser. Mais leurs mains tendues ensemble, un peu vite, le paniquèrent et il s’enfuit une fois de plus. Ils rentrèrent très tristes à la maison, se demandant ce qu’ils pourraient faire pour améliorer le sort de la pauvre bête. »

Blake et Mortimer, Dan Cooper, Michel Vaillant, Ric Hochet, etc. La maison  Les Éditions du Lombard  est bien connue des collectionneurs pour ses séries d’albums au dos toilé, et à la quatrième de couverture  à la peau d’ours  ou  en damier  : la  Collection du Lombard . Lerman, Encyclopédie historique du journal Tintin, Chez l’Auteur, 2012. L’Aventure sans fin – TOME I – 1946-1969, Le Lombard, 1996. L’Aventure sans fin – TOME II – 1970-1996, Le Lombard, 2006. L’Aventure sans fin – TOME III – 1996-2006, Le Lombard, 2006. Hugues Dayez, Le Duel Tintin-Spirou, Éditions Luc Pire, 1997.

Dominique Maricq, Le Journal Tintin : les coulisses d’une aventure, Éditions Moulinsart, 2006. Jacques Pessis, Raymond Leblanc, le magicien de nos enfances. La grande aventure du Journal Tintin, Éditions de Fallois, 2006. Daniel Couvreur et Paulette Smets, Belvision, Le Lombard, 2013. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 6 août 2018 à 18:13.

Avec le développement d’Internet et du WEB 2. 0, les usages des TIC se sont développés et la grande majorité des citoyens des pays industrialisés les utilise pour accéder à l’information. La filière nécessitent de plus en plus de compétences en communication, marketing et vente, la technique n’étant qu’un support de la communication et d’organisation. Les usages des TIC s’étendent, surtout dans les pays développés, au risque d’accentuer localement la fracture numérique et sociale ainsi que le fossé entre les générations. L’expression  technologies de l’information et de la communication  transcrit une locution anglaise utilisée dans diverses instances internationales qui correspond à peu près au domaine de la télématique. Les technologies de l’information et de la communication sont des outils de support au traitement de l’information et à la communication, le traitement de l’information et la communication de l’information restant l’objectif, et la technologie, le moyen.

Mais cette définition se limite à la convergence de l’informatique et des télécommunications en vue de communiquer et ne tient pas compte de l’impact de la convergence numérique dans les multimédias et l’audiovisuel. Ensemble des technologies issues de la convergence de l’informatique et des techniques évoluées du multimédia et des télécommunications, qui ont permis l’émergence de moyens de communication plus efficaces, en améliorant le traitement, la mise en mémoire, la diffusion et l’échange de l’information . La diffusion rapide des accès à l’Internet à haut débit a permis une explosion des usages des services audiovisuels qui prennent une importance accrue dans le concept des TIC, non seulement au niveau de la communication, mais aussi au niveau de la gestion des informations et des connaissances et au niveau de leur diffusion. Cette extension du concept des TIC est à l’origine de nombreux débats en raison de l’importance de son impact sur la société.