Les constitutions de la France Tome 2 – 1814-1958. L’établissement du régime parlementaire PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. La mise en forme du texte ne suit pas les recommandations de Les constitutions de la France Tome 2 – 1814-1958. L’établissement du régime parlementaire PDF : il faut le  wikifier . Les points d’amélioration suivants sont les cas les plus fréquents.


Les questions constitutionnelles contemporaines sont complexes. L éclairage historique est indispensable pour les maîtriser et mieux les appréhender.
À l heure de revendications persistantes pour une nouvelle Constitution (VIe République), l histoire des Constitutions françaises fournit précisément aux étudiants ou plus simplement aux citoyens soucieux de comprendre les débats constitutionnels, les outils indispensables à la compréhension de l organisation et du fonctionnement des institutions politiques. Car, au-delà de la diversité et de la richesse des systèmes constitutionnels, s est construit un patrimoine constitutionnel spécifique à la France dans lequel puisent en permanence les responsables publics dès lors qu il s agit de consacrer ou de faire évoluer les dispositions de la Constitution.
Avec la chute de l Empire en 1814 qui met fin au « temps des expériences » décrit dans le premier tome, la France s engage dans une nouvelle ère politique qui débute paradoxalement par le retour de la monarchie. Mais la restauration de la royauté s effectue dans un cadre totalement renouvelé de la pensée constitutionnelle, acquise de plus en plus à la doctrine du parlementarisme. Les ressorts fondamentaux du régime parlementaire s installent progressivement jusqu’en 1870. Les lois constitutionnelles de 1875, la Constitution de 1946 et leur interprétation par les acteurs politiques marqueront une étape décisive dans l accomplissement et la consécration du lien entre le gouvernement et la majorité législative au point de marginaliser le président de la République. Les dérives d un parlementarisme effréné et débridé justifieront pour partie le changement constitutionnel qui intervient en 1958 et qui fera l objet du troisième tome de cet ouvrage.

Le détail des points à revoir est peut-être précisé sur la page de discussion. Les titres sont pré-formatés par le logiciel. Ils ne sont ni en capitales, ni en gras. Le gras n’est utilisé que pour surligner le titre de l’article dans l’introduction, une seule fois. L’italique est rarement utilisé : mots en langue étrangère, titres d’œuvres, noms de bateaux, etc. Les citations ne sont pas en italique mais en corps de texte normal. Elles sont entourées par des guillemets français :  et .