Les enjeux de la prolifération nucléaire PDF

Les enjeux de la prolifération nucléaire PDF de CO2 pèsent un mail, une requête Web et une clé USB ? Pourquoi les algues vertes sont-elles toujours là ?


Chaque année, ce sont les mêmes images effrayantes de vagues vertes s’échouant sur les plages bretonnes. L’été dernier, un cheval était mort tandis qu’en 2009 deux chiens avaient succombé, forçant les populations locales et les élus, avec l’aide de chercheurs, à organiser d’immenses opérations de ramassage de ces algues vertes qui envahissent nos côtes. D’où viennent les algues vertes ? Ces algues existent depuis toujours dans la flore sous-marine. Mais elles prennent une ampleur particulière lorsque trois facteurs sont réunis : des fonds faibles et une eau claire, ce qui est le cas des plages bretonnes, un confinement naturel de la biomasse et surtout, une source d’azote minéral sous forme de nitrates ou d’ammonium. Or, depuis 40 ans, l’apport d’azote dans la mer est très important en Bretagne en raison des nitrates dont sont gorgés les cours d’eau.

Le soleil et la chaleur de mai leur ont permis de réaliser leur photosynthèse, puis les pluies de juin leur ont apporté tout l’azote qu’elles nécessitaient pour se développer. 2011 contre 1 098 en 2010. Les filets d’algues vertes sont partout et en quantité, se désole André Ollivro, porte-parole du collectif Urgence marées vertes et co-auteur du livre Les marées vertes tuent aussi. C’est la première fois que l’on en voit en Normandie, à la Baule ou en même en Vendée, avec l’île de Noirmoutier ou d’Oléron. Que faire pour lutter contre leur prolifération ? 345 000 à 850 000 euros, calcule le Ceser. Le ramassage intensif est un pis-aller au problème des marées vertes.

Il coûte très cher, il transforme les plages en chantier permanent ce qui pénalise le tourisme et il pose la question du stockage et du séchage de ces algues, qui s’avèrent dangereuses en cas de décomposition anaérobie , explique Alain Ménesguen. Comme on ne peut pas utiliser d’herbicide en mer, qui tuerait la faune et la flore sous-marine, la seule solution pour lutter contre les algues reste donc de réduire l’excédent de fertilisation azotée des terres en diminuant soit la taille des cheptels, soit l’apport de nitrates dans l’agriculture , poursuit le scientifique. Les actions doivent être menées au niveau local. Cette entrée a été publiée dans Agriculture, Alimentation, Eau, Pollution. 123 commentaires à Pourquoi les algues vertes sont-elles toujours là ? L’une d’entre elles, est directement liée au remembrement d’après guerre.

Cette politique de réaménagement rural à conduit au remodelage du paysage et des cours d’eau qui ont été rationalisés et ont rendu plus rapide le passage des molécules. Cette dernière action a empêché la capacité la captation de ces molécules par les plantes et leur dégradation par les micro-organismes. Pour tout ceux qui veulent changer les choses. 1979 , j’habitais Lannion, la cause : les eleveurs de porcs en particulier et d’animaux en batterie, donc ce ne sont pas les agriculteurs , Sarkosy joue sur les mots ! 255 caractères de base du code ascii. Pouvez-vous faire un effort sur les terminaisons DES participes passes ?

Ce message ne s’adresse pas a vous particulierement mais a l’ensemble DES participants francophones aux blogs. Vais te manger : vous pouvez remplacer manger par  prendre  : je Vais te prendre. Vous voudrez bien m’excuser de ne pas mettre les accents car j’utilise un clavier americain. Dans l’ensemble il faudrait que les bloggers fassent un effort en orthographe. C’est bien de prendre le temps d’ecrire convenablement. C’est accepter les regles communes et poser les conditions d’un vrai debat. Ce qui compte, c’est ce que les gens ont à dire, pas leur niveau d’orthographe.

Honte à vous, les censeurs ! Car je ne l’ai encore jamais vu et entendu dans les médias ! Cette solution est tellement à l’encontre de notre dévellopement que l’on y pense meme pas ! En développant le commerce maritime on a fait sauter les récifs d’huitre et de moules naturels qu’il y avait à la sortie de chaque estuaire. Donc plus de filtreur naturel pour nettoyer nos eaux de rivières ! 10 ou 15 ou 100, je sais pas, l’apport d’azote dans les eaux de rivière et vous avez les algues vertes. Si ces récifs étaient encore là, l’impact des algues vertes serait bien moindre !