Les limites du marché : L’oscillation entre l’Etat et le capitalisme PDF

En raison de l’accès limité au réseau Internet, les limites du marché : L’oscillation entre l’Etat et le capitalisme PDF projet avance lentement. 1980, toutefois, la communauté bénéficie d’un accès régulier à Internet, et le rythme de croissance des publications s’accélère. Parallèlement, en 1978, le Conseil des Arts du Canada créé Canadiana, un organisme sans but lucratif visant la préservation du patrimoine canadien et à sa mise en ligne.


La crise financière et l’inégalité grandissante signifient-elles un nouveau tournant dans le rapport de forces entre le libre marché et les autorités ? Allons-nous connaître un renversement du capitalisme et l’État va-t-il reprendre le pouvoir ?Après un succès triomphal qui a duré des décennies, force est de constater que le capitalisme est sur le point de s’autodétruire. Des problèmes majeurs, comme le changement climatique et l’inégalité croissante des revenus illustrent les limites inévitables, tant externes qu’internes, du marché.Il semble que seules les autorités soient en mesure d’offrir une solution. Mais l’État va également se retrouver face à des limites et ouvrir ainsi, à son tour, la voie du retour sur le marché.Avec cet ouvrage, Paul De Grauwe, le plus éminent économiste flamand apporte une importante contribution au débat sur la stabilité de notre système de marché. Il analyse en détail les conséquences de ce désastreux mouvement pendulaire, qui ne peut être rompu qu’à l’aide de mesures drastiques.

En 1993, John Mark Ockerbloom crée Online Books Page. Contrairement au projet Gutenberg, ce projet cherche à répertorier et réunir différents textes numériques anglophones déjà publiés, au sein d’un point d’accès unique. En 1995, Jeff Bezos crée Amazon. La presse, dans son sens large, commence alors à se mettre en ligne. De son côté, Brewster Khale fonde Internet Archive. En 1997, la Bibliothèque nationale de France crée Gallica. En 2000, le logiciel de lecture Mobipocket est créé.

Le Gemstar ebook devient alors la première tablette de lecture numérique officielle. En 2001, Adobe Flash Player lance son premier logiciel gratuit qui permet la lecture de fichiers numériques. L’année 2001 marque enfin la création du premier smartphone. En 2004, la compagnie Sony produit sa propre tablette.