Les littératures scandinaves PDF

Elle était principalement implantée sur la commune de Villeneuve-d’Ascq, au sein du campus Pont-de-Bois. L’université possédait aussi des annexes à Roubaix et Tourcoing. Elle les littératures scandinaves PDF’est réunifiée avec les universités Lille-I et Lille-II en 2018 pour former une seule grande Université de Lille pluridisciplinaire de 70 000 étudiants.


1971 : Subdivision de l’université de Lille en trois entités autonomes, à la suite de la loi Faure du 12 novembre 1968. 1974 : Transfert sur le campus de Villeneuve-d’Ascq, quartier Pont-de-Bois. 2018 : Lille-III fusionne avec Lille-I et Lille-II pour former l’Université de Lille. L’université de Lille III puisait ses origines dans l’université fondée à Douai en 1559 et sa faculté des arts.

Celle-ci disparaît durant la Révolution française. La faculté de lettres de Douai ne connaît qu’une brève renaissance sous le Premier Empire entre 1808 et 1815. L’année 1854 est marquée par la résurrection effective d’une faculté de Lettres qui s’implante de nouveau à Douai. Le chantier de l’ensemble universitaire est ouvert en 1971.

En 1974, devenue université Lille III, la faculté lilloise de lettres et sciences humaines quitte le cœur de la ville pour la banlieue. Entre 1994 et 1996, l’université accroit ses capacités d’accueil des étudiants. Le Service commun de documentation de Lille 3 s’organisait en un réseau impliquant, outre la Bibliothèque universitaire centrale, les bibliothèques d’UFR et de recherche de l’Université. Article détaillé : Catégorie:Enseignant à l’université Lille III. François Debruyne, spécialiste de l’univers musicale et des productions contemporaines. Voir la catégorie : Étudiant de l’université Lille 3 Charles-de-Gaulle.

L’évolution démographique de la population étudiante inscrite à la faculté des lettres de Lille puis à l’université Lille III comprend plusieurs phases, qui ne sont pas corrélées avec les paliers d’accroissement de la population de Lille. UFR, du campus voire de la ville grâce à des partenariats avec les collectivités locales. L’aumônerie était commune aux universités Lille I et Lille III et se situait au 91 rue Yves Decugis, à Villeneuve-d’Ascq. L’université proposait notamment un accès Wi-Fi, des salles informatiques, quelques bornes interactives, une plate-forme Moodle et un espace numérique de travail. Face au multiplexe, le ciné de quartier complexe, C.