Les mystères de la science dans la trilogie de Philip Pullman « À la croisée des mondes » PDF

Si ce bandeau n’est plus pertinent, retirez-le. Le steampunk fait son apparition dans des œuvres littéraires fantastique, de fantasy, d’anticipation et certains sous-genres de la science-fiction. Le steampunk est développé par le cinéma, la musique, le dessin et par le mouvement  Do It Yourself . Dessin extrait de La vie électrique, les mystères de la science dans la trilogie de Philip Pullman « À la croisée des mondes » PDF écrit et illustré par Albert Robida, 1893.


La trilogie de Philip Pullman, « À la croisée des mondes », est une œuvre d’une incroyable richesse, un extraordinaire travail d’imagination qui a séduit des millions de lecteurs de tous âges. Mais derrière les mondes fantastiques et fictifs de Lyra et de Will se cache un autre monde tout aussi stupéfiant, celui de la science. Les lumières du Nord, le poignard subtil de Will, les matières sombres, le miroir d’ambre, les mondes parallèles… tout cela trouve son origine dans la science.Mary et John Gribbin, avec clarté et intelligence, nous proposent ici un ouvrage de vulgarisation sur les théories et découvertes scientifiques dont l’auteur s’est inspiré. Ceux qui pensent ne pas pouvoir se passionner pour la physique quantique, l’espace-temps ou la création de l’univers, seront surpris de découvrir combien il est fascinant de pénétrer le secret des aurores boréales, des quarks ou de la théorie du big bang…Autant de notions et d’explications aussi étranges et merveilleuses que les histoires inventées par Philip Pullman.

Jules Verne, Albert Robida ou H. Première Guerre mondiale reste l’un des décors favoris du genre. Sous-genre de la SF, les œuvres steampunks relèvent aussi de l’aventure et du roman policier – voire du western comme Wild Wild West. Le steampunk se distingue aussi par son humour, bien des auteurs — en premier lieu K. L’origine remonte aux années 1980, par un hommage à l’époque qui suit la Révolution industrielle dans les délires littéraires du trio d’amis K. Dans les années 1990, le genre fait de nombreux émules.

Jules Verne, figure tutélaire du steampunk dont le personnage de Robur le Conquérant fait figure de proto-héros du genre. Le genre se raccroche à une longue tradition littéraire qui joue sur les rapports de la fiction et de la machine. Mary Shelley, Jules Verne, Mark Twain et H. C’est sur la scène des théâtres que la machine est entrée en littérature: le dramaturge Pierre Corneille, en 1660, monte au château du Neubourg la première pièce à machines, La Toison d’or. Rétrospectivement, la critique s’intéresse à des titres publiés avant 1979 qui répondent aux critères de définition du steampunk et qu’elle a baptisé du terme générique de proto-steampunk. Robert Conrad dans la série télévisée Les Mystères de l’Ouest.