Les Recettes Catalanes PDF

Dessalez les anchois en les rinçant quelques minutes sous l’eau froide. Faites-les mariner 3 minutes dans du vinaigre, égouttez les Recettes Catalanes PDF essuyez-les avec du papier absorbant.


Velouté de « Blancs Hyérois », ragoût de « costello », cargolade, flan de légumes à la Salanquaise, bougnettes ou « bunyetes »…

Pour éviter les éternels plats de fêtes, changez-vous l’esprit en préparant un met pour les gourmets et bienvenu au paradis des gourmands avec les Langoustes au Banyuls ! Les poivrons marinés se mangent en entrée. Ils servent aussi de base pour une salade. Placez-les dans un plat allant au four, arrosez d’huile, salez, poivrer. Travaillez ce mélange et laisser cuire à feu très doux pendant 5 minutes.

Cet article est une ébauche concernant la gastronomie et la Catalogne. Marché de la Boqueria à Barcelone. La cuisine catalane est une cuisine méditerranéenne. La cuisine catalane actuelle provient d’une tradition ancienne.

Actuellement, les jeunes et les plus créatifs donnent parfois une nouvelle présentation aux plats de toujours, ou ajoutent une nouveauté, mais toujours en respectant les recettes traditionnelles. Le petit déjeuner, café au lait ou lait chocolaté avec une viennoiserie ou avec un petit sandwich, quand on se lève. Les enfants apportent normalement un petit sandwich fait à la maison et le mangent quand ils sortent de l’école. D’abord on mange un primer plat composé d’une soupe, d’une salade ou de légumes. Avant, on mangeait aussi les féculents comme primer plat, mais aujourd’hui, il se mange comme plat unique ou après une salade. Comme dessert, on mange normalement des fruits ou des crèmes, flans ou puddings faits maison.

Les Catalans utilisent très rarement du beurre ou de la crème. Ils utilisent plutôt de l’huile d’olive. Majorque ou certaines pâtes à coca, on utilise du saindoux. En Catalogne, on produit de l’huile d’olive depuis des milliers d’années. Pyrénées avec du lait de brebis.

Les Catalans n’ont pas souvent une conception de sauce définie, car on l’intègre à chaque plat, avec les jus des produits, parfois en ajoutant des légumes ou un peu de farine, ou bouillon, etc. All-i-oli, il y a des variantes où on peut ajouter un coing, une poire, etc. Anxovada, à base d’anchois, tomate ail et pignons de pin. Mahonesa, émulsion d’œuf, huile d’olive, sel et parfois quelques gouttes de jus de citron. Olivada, à base d’olives et huile d’olive.

Picada, toujours intégrée au plat, mais pas servie à table. On ajoute toujours un peu de sel, et un peu de sucre s’il y a des tomates pour contrebalancer l’acidité de ces fruits. En Catalogne, on mange chaque semaine des crustacés ou des coquillages comme plat ou comme complément d’un plat. En général, on mange autant de poisson que de viande, voire plus dans les villages au bord de la mer, dont, au moins deux fois par semaine, un plat avec du poisson gras.

La morue est un autre produit de base de la cuisine catalane, en étant historiquement le seul poisson qui était consommé au centre de la Catalogne ainsi que chez les pauvres. Ce poisson est la vedette de la cuisine de printemps et du carême. Nord, le plat du pêcheur, un plat de tous les jours. Le civet de langouste : on utilise les langoustines mais une variante est d’utiliser des gambas. La sarsuela, qui est un plat de fête. Le porc, le lapin et les volailles sont les viandes les plus habituelles, préparées normalement en petits morceaux dans un plat ou cuites à la plancha, sans marinade, ou au four en fines lamelles très cuites. Des petits morceaux de viande ou de charcuteries servent à parfumer certains plats de légumes frais ou secs.

Le féculent principalement utilisé n’est pas le couscous mais le riz rond et les pâtes. Le riz rond s’utilise beaucoup en soupe, mélangé avec des lentilles, en plat simple comme le riz à la cubaine mais surtout en plat cuisiné comme la paella. La cuisine catalane comporte comme féculents, en plus des pâtes, du riz et des pommes de terre, les légumes secs : pois chiches, lentilles, haricots blancs, fèves, voire les petits pois qu’on mange avec des légumes frais, notamment des tomates, oignons, épinards, etc. Les salades catalanes sont à base de tomates, concombres, oignons doux, poivrons, carottes, laitue, radis, olives, câpres. La plupart des coques salées contiennent une quantité très importante de légumes, comme la coca de recapte et la coca de trempó. On fait souvent des plats chauds ou froids avec des légumes frais comme la tomate, l’oignon, l’aubergine, la courgette ou le poivron dont le l’escalivada ou la samfaina.