Les transferts internationaux de technologie PDF

Bien intégré dans son environnement socioéconomique et environnemental. Pays-Bas il y les transferts internationaux de technologie PDF plus de 15 ans. Cette technologie a depuis été mise en œuvre avec succès sur plus de 50 stations d’épuration, et est actuellement en pleine expansion partout dans le monde. Le CITET à travers toutes ses unités s’est notamment engagé dans une démarche volontariste de développement durable dans le cadre de leurs achats et de leurs contrats de sous-traitance, qui sont une composante importante de leurs activités.


Dans le cas où l’une des parties, en raison de circonstances particulières, ne serait pas en mesure de respecter certaines dispositions de cette charte, elle sera tenue d’en faire part au CITET, afin de convenir des mesures correctives à mettre en œuvre. Les engagements du CITET sont formalisés par la présente Charte RSE. Le CITET et toutes ses parties prenantes ont pour principe la loyauté afin d’instaurer et de maintenir des relations de confiance durables. Le CITET conduit ses activités conformément aux principes d’honnêteté et d’équité et aux règlements applicables en matière de concurrence et d’interdiction de la corruption dans toutes ses activités. La négociation et l’exécution des contrats ne doivent pas donner lieu à des comportements ou faits pouvant être qualifiés de corruption active ou passive, ou de complicité de trafic d’influence ou de favoritisme. Toutes les entités du CITET traitent avec honnêteté et équité tous ses partenaires, quelle que soient leur taille et leur condition. Ces derniers s’interdisent de proposer à tout collaborateur, tout don, cadeau, ou autre avantage.

A ce concept de droits de l’homme est clairement liée l’idée selon laquelle l’être humain doit jouir de ses droits sans distinction de race, de couleur, de sexe, de langue, de religion, de convictions politiques ou autres, d’origine nationale ou sociale, de propriété, de naissance ou autre statut. Le CITET et dans le cadre de son engagement vis-à-vis du Pacte mondial, a l’obligation de faire respecter les droits de l’homme à la fois sur le lieu de travail et, plus largement, dans sa sphère d’influence. Il s’engage à défendre clairement la politique de droits de l’homme à n’exercer, pour ce qui relève de sa responsabilité, aucune discrimination ni entrave aux droits sociaux, économiques et culturels. Les parties prenantes du CITET sont invitées à veiller à ne pas se rendre complices de violations des droits de l’homme. Le CITET et ses parties prenantes s’engagent à ne pas avoir recours au travail forcé ou obligatoire tel que défini dans les conventions de l’OIT. Le CITET et ses parties prenantes s’engagent à ne pas avoir recours au travail illégal tel que défini par la législation en vigueur. Le CITET et ses parties prenantes s’engagent à appliquer les dispositions relatives à l’élimination du travail des enfants et à la protection des enfants et des adolescents, telles que définies par la législation en vigueur.