Méroé : Un empire sur le Nil PDF

Pourquoi préparer votre voyage avec minube? Découvrez ce que nos utilisateurs pensent de la communauté de voyageurs qui les méroé : Un empire sur le Nil PDF à parcourir le monde.


The catalogue of the first exhibition ever dedicated exclusively to Meroe, the legendary capital of the ancient Kingdom of Kush (the land of the black pharaohs of the XXV dynasty) and famous for its necropolis of pyramids. This enigmatic and majestic civilisation flourished between 270 BC and 350 AD. A cultural heir of Egypt and its Pharaohs, Meroe’s empire developed in what is now Sudan, on the shores of the Nile. It was well connected to the commercial networks of the Eastern Mediterranean sea. Its religious pantheon, its political and cultural system, the writing, the cities and its art remind us of the richness of this African civilisation. Over 200 objects are illustrated in the catalogue: sculptures, ceramics, jewels, reliefs, etc. The texts are written by scholars and supply the most updated knowledge – enhanced by recent archaeological excavations carried out by the Louvre – on this fascinating Kingdom.

Les pyramides de Méroé en septembre 2005. Méroé est une cité antique de Nubie, capitale d’un royaume tardif et connue pour ses nécropoles à pyramides à forte pente relativement bien conservées. Cette cité a formé la capitale du royaume de Koush pendant plusieurs siècles. Un État, indépendant de sa puissante voisine l’Égypte, s’était développé de 2500 à 1500 av. Nubie, autour de la nouvelle capitale Napata. Cette période est notamment restée célèbre en raison d’un court épisode de domination de l’Égypte durant la XXVe dynastie. C’est sous le règne de Néron, en 61-63 ap.

La nécropole royale fut découverte par les explorateurs français Frédéric Cailliaud et Pierre-Constant Letorzec en 1822. Le site de Méroé est très étendu et les fouilles n’ont qu’à peine effleuré les vestiges. De nombreux sanctuaires ont été dégagés à l’extérieur de la ville et environ deux cents pyramides sont recensées dans les trois nécropoles. Loin vers l’est, fermant cette immense plaine, les pyramides royales construites au sommet de deux petites collines étaient encore quasi intactes en 1834. La connaissance du Méroïtique restant parcellaire, les rois et reines qui se succèdent ne sont souvent pour nous qu’un nom sur une table d’offrandes funéraires ou le décor d’une pyramide. Plusieurs femmes accèdent au pouvoir sous le titre de candace. Amanishakhéto refuse de se soumettre aux Romains.