Maîtriser la grammaire française : grammaire pour étudiants de FLE-FLS PDF

Rodriguez, Seara: L’évolution des méthodologies maîtriser la grammaire française : grammaire pour étudiants de FLE-FLS PDF l’enseignement du français langue étrangère depuis la méthodologie traditionnel jusqu’à nos jours, 19 p. La didactique des langues à la croisée des méthodes. Histoire de la didactique des langues-cultures et histoire des idées.


C’est un ouvrage de grammaire qui a pour objectif de permettre aux étudiants ayant déjà acquis des connaissances en français de parvenir à une maîtrise la plus rapide possible de notre langue et plus particulièrement, de franchir le cap difficile du passage du niveau intermédiaire au niveau avancé ce moment où ils ont l’impression de savoir beaucoup de choses, mais accumulent encore d’innombrables fautes, avec le sentiment, un peu désespérant, de ne plus pouvoir progresser…
C’est un ouvrage de référence. Mais contrairement à tous les livres de la concurrence, c’est en même temps une mine d’exercices, proposés directement sur le CD-Rom joint au livre. Ces exercices, de plus, suivent précisément la progression du cours. L’étudiant peut ainsi progresser de manière continue, cohérente, et efficace, mais aussi, s’il le souhaite, à tout moment de son apprentissage, revenir sur une question et en reprendre les bases. Des exercices supplémentaires, plus approfondis, sont présentés dans la dernière partie. Les corrigés sont disponibles gratuitement sur le site Belin.

Il s’agit d’un ouvrage rédigé dans le souci constant de ne pas dissocier l’apprentissage grammatical de ces deux motivations majeures des étudiants s’intéressant au français : la découverte de notre pays, d’une part, et la maîtrise de l’expression non seulement orale, mais aussi écrite, d’autre part. D’où la très grande diversité des supports proposés. Les exercices portent aussi bien sur des phrases construites, que des textes élaborés ou des extraits d’auteurs, mêlant à une question grammaticale précise un intérêt d’ordre civilisationnel, en même temps que stylistique et méthodologique.

In: Quadernos de Filología Francesa, No 18, octobre 2007:127-143. Le manuel, un outil souvent utile mais toujours insuffisant. La mort du manuel et le déclin de l’illusion méthodologique. Simulation et réalité dans l’enseignement des langues vivantes. Apprentissage d’une langue étrangère-seconde: La méthodologie. L’objectif de ce cours est de présenter un large éventail de méthodologies d’enseignement des langues.

Le manuel est mort, vive le manuel! Paris : Nathan-CLE International, 448 pages, épuisé. Mar Sigurosson, University of Iceland: Histoire méthodologique du FLE: méthodologie traditionnelle et directe. La méthodologie traditionnelle est également appelée méthodologie classique ou méthodologie grammaire-traduction. Elle était utilisée en milieu scolaire pour l’enseignement du latin et du grec. Puis elle a constitué une méthode d’apprentissage des langues modernes qui ont par conséquent été considérées comme des langues mortes.

Elle a été largement utilisée dans l’enseignement secondaire  français dans la seconde moitié du XIXème siècle. Le but essentiel de cette méthodologie était la lecture et la traduction de textes littéraires en langue étrangère, ce qui plaçait donc l’oral au second plan. La langue était conçue  comme un ensemble de règles et d’exceptions que l’on retrouvait et l’on étudiait dans des textes et qui pouvaient être rapprochées de la langue maternelle. Au XVIIIème siècle, la méthodologie traditionnelle utilisait systématiquement le thème comme exercice de traduction et la mémorisation de phrases comme technique d’apprentissage de la langue. Au XIXème siècle, on a pu constater une évolution de la méthodologie provoquée par l’introduction de la version-grammaire dont les pratiques consistaient à découper en parties un texte de la langue étrangère et le traduire mot à mot à la langue maternelle. Les exercices consisteront en versions et en thèmes, où sera ménagée l’application des dernières leçons. En effet, le sens des mots était appris à travers  sa traduction en langue maternelle.

On peut donc constater que la méthodologie traditionnelle proposait un modèle d’enseignement imitatif qui n’admettait aucune variation créative de la part de l’élève. Puren, dès le milieu du XVIIIème siècle, la demande sociale d’apprentissage des langues a évolué. On a alors besoin d’une connaissance plus pratique des langues étrangères. D’après Henri Besse, la méthodologie traditionnelle ne peut pas être considérée efficace puisque la compétence grammaticale des apprenants a toujours été limitée et que les phrases proposées pour l’apprentissage étaient souvent artificielles. Remise en question, la méthodologie traditionnelle coexistera vers la fin du XIXème siècle avec la méthode naturelle.