Massif du Sancy et Artense PDF

Carte de localisation du Massif central. Le Massif central est un massif essentiellement hercynien qui occupe le centre de la moitié massif du Sancy et Artense PDF de la France. Cette dernière est la plus grande unité urbaine du massif. Même si ce territoire n’offre guère d’unité humaine et demeure tiraillé entre influences diverses, parfois opposées, ces divers vocables ont été repris par des entreprises, des banques, des coopératives agricoles ou des administrations.


Cependant, la loi montagne no 85-30 définit des périmètres de massif, dont le Massif central. Cet espace est doté d’une gouvernance spécifique, un comité de massif, et d’une planification stratégique, le schéma de massif. Au même titre que le Jura, les Vosges, les Pyrénées ou les Alpes, le Massif central peut donc rêver d’une plus grande visibilité comme espace de montagne. Carte de localisation départementale du Massif central. DATAR s’occupant particulièrement de la zone et dont le siège est à Clermont-Ferrand, est chargé de mettre en place les politiques d’aménagement, de dynamisation et de développement du massif. Depuis 2009, elle est incluse dans Macéo.

Article connexe : Géologie du Massif central. Le Massif central est un massif ancien de l’époque hercynienne essentiellement composé de roches granitiques et métamorphiques. En effet, ce soulèvement du socle cristallin ne s’est pas fait sans heurt. C’est ainsi par exemple qu’est née la plaine de Limagne. Ainsi, la complexité de l’histoire géologique du Massif central et la grande variété de roches que l’on y trouve expliquent la grande variété des paysages que l’on y rencontre. Le Massif central résume bien à lui seul la plupart des formes topographiques. Les volcans sont liés aux grandes dislocations qui se prolongent jusqu’au Languedoc, et ont été mis en place depuis le milieu de l’ère Tertiaire et jusqu’au Quaternaire récent.

Ils sont de types divers même si la morphologie de plateaux domine. Justement, ces plaines constituent un dernier type de paysage. Bourgogne, de Saône-et-Loire et du massif du Morvan. La Truyère et le viaduc de Garabit. Le barrage de l’Aigle, sur la Dordogne. Sur le plan national, la place de château d’eau du Massif central est bien connue. Mais cette ressource est inégale et vulnérable.