mes petites betes a toucher PDF

Please forward this error screen to cloud1. 12V, à partir d’mes petites betes a toucher PDF tension continue de 12 V.


Les ailes de la coccinelle et du papillon, le corps de la cétoine dorée et du criquet, la peau du ver de terre… Un premier documentaire à toucher pour répondre aux questions des tout-petits et connaître les petites bêtes sur le bout des doigts !

Je n’ai pas entièrement terminé ce projet. Les tests déjà réalisés montrent que le système fonctionne à vide, c’est à dire avec un transformateur raccordé au montage, mais sans charge côté 230 V. Pour la partie oscillateur, pas de soucis. Pour la partie puissance, je ne me prononce pas encore. Je mets néanmoins le schéma à disposition afin de présenter le principe de fonctionnement de l’ensemble.

Pour ceux qui aiment le risque, je propose également un typon. Schéma Dans le schéma qui suit, la partie du haut correspond à la section oscillateur et la partie du bas correspond à la section puissance. Section oscillateur La section oscillateur est composée de deux sous-ensembles : un oscillateur de base produisant un signal périodique de fréquence 200 Hz, et un bloc diviseur par quatre, constitué de deux bascules D imposant chacune une division par deux, pour fournir un signal de fréquence 50 Hz. Un NE555 est utilisé pour l’oscillateur, et un CD4013 est utilisé pour la division de fréquence. Section puissance La commutation de la tension continue provenant de la batterie 12V se fait sous un courant qui est loin d’être négligeable. 230V, le rapport des courants, qui est sensiblement égal au rapport des tensions, est voisin de 20. Cela signifie qu’une ampoule de 40 W connectée côté enroulement 230 V du transformateur, provoquera un courant de l’ordre de 3,33 A côté enroulement 12 V du transformateur.

Les signaux aux points test L’écran suivant montre l’allure et la phase des signaux que l’on doit retrouver aux divers points marqués des lettres A à D sur le schéma électronique. En A, le signal d’origine issu du NE555, à 200 Hz. En B, le signal divisé une fois par 2, ce qui donne donc 100 Hz. En C et D, les deux signaux 50 Hz en opposition de phase qui vont être amplifiés en courant pour l’attaque du transformateur.

Prototype Deux prototypes réalisés, un par moi-même mais pas testé entièrement par faute de temps, l’autre réalisé par Ambroise. Parce que j’en avais plusieurs en stock et voulais voir ce que ça donnait. Prototype d’Ambroise Le prototype d’Ambroise fonctionne mais pas au mieux. Voici son résumé, qu’il m’a autorisé à publier.

L’échauffement des transistors est bien réparti. Résultat à vide: très proche de 230 V, 13,7 V au primaire. Résultat ampoule 40 W : 180 V, 12 V au primaire. L’échauffement des transistors est toujours bien réparti. Résultat à vide: très proche de 230 V, 13,6 V au primaire. Résultat ampoule 25 W : 213 V, 12,6 V au primaire.

Résultat ampoule 40 W : 188 V, 11 V au primaire. Les TIP3055 s’échauffent un peu plus vite que le reste. Les 2N1711 s’échauffent un peu plus à vide. E est au maximum fabricant sur tous les transistors. Le montage permet d’utiliser une ampoule 25 W aux trois quarts de sa luminosité, c’est déjà pas mal.

Il faut arrêter le montage pour vérifier la température des transistors, c’est impératif. Merci beaucoup pour ce retour détaillé ! Je me demande si je n’ai pas simplement sous-estimé la perte dans les transistors de sortie. Essai à 400 Hz Suite à une discussion sur un forum technique, je me suis décidé d’essayer le proto à une fréquence de 400 Hz au lieu de 50 Hz, en remplaçant le condensateur C1 de 82 nF par un de 10 nF. J’ai poussé la limitation à deux 2 A, mais ça limitait encore. Je n’ai donc pas insisté, ça ne fonctionnait pas avec le transfo utilisé.

Circuit imprimé Le circuit imprimé comporte quelques straps il est vrai. Mais savez-vous que les straps sont autorisés dans les réalisations électroniques ? Et avant tout essai, il est impératif de vérifier l’absence de court-circuit entre les diverses pistes du circuit imprimé. Pour les premiers essais, utiliser un fusible de 630 mA ou de 1 A. 2 – Dans l’immédiat, ne pas raccorder le transformateur sur la sortie puissance. Mise sous tension Dès la mise sous tension du convertisseur, les deux LEDs doivent s’allumer en scintillant légèrement, indiquant que le montage fonctionne correctement. Si au moins une LED ne s’allume pas, cela signifie qu’il y a un problème : les transistors de sortie ne commutent pas, il y a un soucis au niveau de l’oscillateur ou au niveau de l’étage de puissance.