Missionnaires de la République : Les représentants du peuple en mission (1793-1795) PDF

Dès le début de l’Âge du fer, les Celtes occupent le territoire, apportant avec eux le travail du fer ainsi que les arts de la poterie et des bijoux. Originellement nomades, les tribus se sont progressivement sédentarisées bien que deux d’entre elles se fussent jointes aux Cimbres dans leur expédition en 107 av. César décrit quatre tribus d’Helvètes et douze villes dont l’une est située dans l’une des boucles de l’Aar, tout comme l’est aujourd’hui la ville missionnaires de la République : Les représentants du peuple en mission (1793-1795) PDF Berne.


Helvètes décident d’émigrer vers le pays de la tribu gauloise des Santons, dans l’ouest de la France actuelle. Carte du territoire helvète sous domination romaine. Rhin est une zone frontalière stratégique de l’Empire romain : elle est occupée militairement et garnie de camps militaires permanents, comme à Augusta Raurica. Pax Romana règne sur l’empire, les frontières ayant reculé vers le nord et la Suisse n’étant donc plus une zone frontalière. Alors que le latin se répand, le territoire connaît une période de prospérité économique. Article détaillé : Suisse au Haut Moyen Âge. Savoie actuelle, et font de Genève l’une de leurs capitales.

260, les Alamans s’établissent progressivement dans le centre et l’est du pays, à la recherche de terres cultivables et y imposent leurs dialectes alémaniques. Les Alpes orientales sont quant à elles peu touchées par les invasions et on y parle encore aujourd’hui une langue bas latine, le romanche parfois appelé  rhéto-roman . En 534, le roi burgonde Sigismond est vaincu par les Francs qui annexent son royaume en y favorisant l’installation des Alamans qu’ils avaient vaincus auparavant. Les Francs conquièrent la Rhétie en 550, terminant ainsi leur prise de contrôle de l’ensemble du territoire helvète.

L’omniprésence et la mainmise des Habsbourg doublés par leur volonté d’étendre leur domination et de s’emparer des richesses des petits duchés et comtés suisses inquiètent la petite noblesse locale qui n’est pas de taille à s’opposer à leur puissance et n’a d’autre choix que de servir ces  étrangers  pour vivre. Article détaillé : Confédération des III cantons. Grand-Saint-Bernard en Valais perd de son importance dans le trafic international, entraînant une crise économique de deux siècles dans la vallée du Haut-Rhône. Conseil fédéral et fêté pour la première fois à l’occasion de son sixième centenaire en 1891. La situation se détériore entre les Waldstätten et les Habsbourg durant l’interrègne qui suit le décès d’Henri VII de Luxembourg en 1313. 15 novembre, où les Autrichiens subissent une véritable déroute.

La deuxième colonne, qui se dirigeait vers Unterwald, se retire alors sans combattre. Il détaille également l’interdiction faite aux signataires de se lier avec des puissances étrangères. Article détaillé : Confédération des VIII cantons. Dans l’imagerie populaire, le cercle originel des trois membres fondateurs s’étend progressivement pour accueillir de nouveaux membres. La ville de Zoug puis la vallée de Glaris concluent à leur tour une alliance en 1352, bien que cette dernière n’ait pas un statut d’égalité avec les autres membres. Toutefois, quelques semaines après avoir signé ces accords, les confédérés doivent rendre ces deux territoires aux Habsbourg.