Mon enfant est difficile : Concrètement que faire ? PDF

Intérêt des enfants, intérêts des adultes ? J’entends régulièrement affirmer qu’mon enfant est difficile : Concrètement que faire ? PDF faut d’abord rappeler leurs devoirs aux enfants, avant de songer à leurs droits. D’autres, dans la même veine, n’hésitent pas à affirmer que c’est bien parce qu’on a reconnu des droits aux enfants qu’ils ne respectent plus aucune autorité. Je ne surprendrai pas en disant que je ne partage pas un instant ces assertions.


Ce livre s’adresse aux parents déroutés, qui ne savent plus comment faire face à l’éducation d’un enfant difficile.
Par l’auteure de 100 idées pour mieux gérer les troubles de l’attention.
Mais qu’est-ce qu’un enfant difficile ? Un enfant tyrannique ? Qui souffre d’un trouble du comportement, d’hyperactivité, de crises de colère ? Un enfant atteint du syndrome de Gilles de la Tourette ou d’une forme d’autisme ? Ou de bien d’autres troubles encore, ou tout simplement un enfant qu’on a du mal à élever, qui résiste, qui s’oppose, voire qui agresse ?
Ce livre, qui vise à indiquer des pistes concrètes pour aider les parents dans leur éducation d’un enfant difficile, fait d’abord le point sur la psychologie de l’enfant, de son développement et sur les différents troubles dont il peut être atteint.
Puis il propose quelques marches à suivre pour que règne l’harmonie entre parents et enfants. Même s’il n’y a pas de réponse univoque face à des mauvais comportements, il y a bien sûr des règles générales qui président à une bonne éducation :
° Comprendre la nécessité de l’autorité parentale et de la discipline pour favoriser l’autonomie, mais faire la différence entre rigueur et rigidité.
° Quelques techniques comportementales sont proposées pour faciliter l’application et le respect des règles établies pour la bonne marche familiale.
° Comment régler diverses problématiques qui empoisonnent la vie quotidienne ? Comment aménager les routines du matin, du soir, pour faciliter leur implantation ? Comment gérer le temps d’utilisation des tablettes numériques et autres jeux vidéos ?
° Comment répondre aux comportements irrecevables : le mensonge, le manque d’empathie, la paresse chronique, les crises explosives de colère ou de violence, le manque de respect, le refus obstiné d’obéir à toute demande ?
° Comment réagir devant la rivalité entre frères et soeurs, devant la difficulté à se faire des amis, devant les peurs irrationnelles ?
° Que faire lors de moments précis : les repas, les devoirs, le coucher, les sorties en famille, les courses, les repas au restaurant ?
° Comment se fait-il que je ne reconnaisse pas mon enfant dans les valeurs que je lui ai inculquées ?

L’auteure : «Retrouver l’harmonie avec son enfant», tel est depuis plusieurs années, le mandat que s’est donné la docteur Francine Lussier, neuropsychologue de renommée internationale. Après avoir enseigné 15 ans au Québec dans le secondaire puis le primaire, elle est devenue neuropsychologue pour intervenir auprès de ces enfants différents : enfants en troubles d’apprentissage, mais aussi enfants en troubles de comportement. Ce livre s’adresse aux parents, parfois dépassés, et à tous ceux à qui ils demandent conseil : éducateurs, médecins, psychologues et qui, eux aussi, ont en charge ces «enfants difficiles»

J’affirme même que c’est bien parce qu’on identifie un individu dans ses droits que l’on peut plus facilement exiger de lui qu’il respecte la loi. Il n’est pas besoin d’être un grand observateur politique pour retrouver cette problématique dans différents domaines du champ social. On retrouve cette idée dans l’approche du débat sur le vote des étrangers aux élections locales. J’ajoute que droits et devoirs ne sont pas indéfectiblement liés. Certains droits de l’homme fondamentaux comme le respect de la personne ne sont gagés par aucun devoir. La femme qui ne se fait pas agresser sexuellement dans la rue n’a pas à remercier le passant qu’elle croise ! Par ailleurs il ne faut pas confondre autorité et violence.

On peut faire preuve d’autorité sans élever la voix ou sans frapper. Sii dans notre pays l’autorité quelle qu’elle soit n’est pas respecté, c’est souvent parce qu’elle-même n’est pas ou plus respectable. On multiplierait les exemples issu notamment du terrain public Chacun les ayant en tête je ferai l’économie de les restituer. Reste que devant l’intérêt que mes lecteurs portent à la problématique droits et devoirs si j’en juge par le taux de consultation journalier des billets de ce blog qui abordent cette question, il m’apparaît nécessaire de la reprendre plus exhaustivement. Commençons par le début : qu’est-ce qu’un enfant au sens juridique du terme ? Il s’agit d’une personne humaine de moins de 18 ans.