PARIS LIEUX DE LA RESISTANCE PDF

Bienvenue avec tout ce PARIS LIEUX DE LA RESISTANCE PDF vous êtes ! Une présentation générale de La Maison Verte ? Faites un geste écologique et solidaire !


Dès l’été 1940, refusant l’armistice, quelques poignées de Parisiens se cherchent, désireux de « faire quelque chose ». Un premier groupe se forme, au musée de l’Homme; d’autres suivront.
Résister à Paris de 1940 à 1944, c’est recopier un tract, imprimer une feuille qu’on hésite à qualifier de journal, tracer à la va-vite un graffiti sur un mur, glaner des renseignements dans l’espoir de les transmettre à Londres… plus tard cacher des prisonniers évadés, des réfractaires au STO, trouver de faux papiers… L’action quotidienne est humble et obstinée plus que spectaculaire, même si elle expose à de grands dangers. C’est cet ordinaire qui transparaît dans l’évocation des lieux de la résistance parisienne : où dormir, où tenir une réunion, où imprimer un journal, où trouver des camarades… Une géographie se dessine d’un Paris clandestin, dérisoire par le nombre, immense par sa foi inébranlable dans la victoire.

Comme chaque année, la Maison Verte lance un appel à donner une nouvelle vie à des jouets et jeux en vue de faire plaisir aux enfants venant aux activités de la MV. Geste solidaire et écolo à la fois ! C’est aussi l’occasion d’apprendre aux enfants et jeunes à donner, partager avec d’autres qui ont moins qu’eux. Vous pouvez venir déposer vos dons jusqu’au 13 décembre, du lundi au jeudi. Nous attendons des jouets, jeux pour toutes les tranches d’âge.

De beaux vêtements, chaussures seront également les bienvenus, notamment pour les ados ! Dans le foyer Rochat et la salle Fallot. Entrée par la porte du foyer Rochat, sur la dalle. Les recettes des braderies contribuent à soutenir la Maison Verte dans ses activités de solidarité.

La dématérialisation de toutes les démarches soulève des questions, crée de nouvelles problématiques. Entrée libre – libre participation au profit des activités socioculturelles de la Maison Verte, solidaires et d’éducation populaire. Acheter et faire à la fois un geste écologique et solidaire : vêtements, chaussures, livres, brocante Les recettes des braderies contribuent à soutenir la Maison Verte dans ses activités de solidarité. Il y a déjà 10 ans qu’était lancé le cercle de silence de Paris, qui se tient tous les 3e vendredis de chaque mois devant le Conseil d’Etat pour dénoncer le sort réservé aux étrangers en France. Dix ans d’un geste symbolique à la fois de résistance et d’interpellation silencieuse pour signifier qu’il est possible de faire autrement. La Maison Verte a soutenu cette initiative dès 2008 puisque les initiateurs du cercle de silence de Paris s’y sont réunis régulièrement.

A l’occasion des 120 ans de la Ligue des droits de l’homme, la section du 18e organise quatre rendez-vous du jeudi 14 au dimanche 17 juin dans 4 lieux différents de l’arrondissement pour aborder et échanger sur 4 thématiques, et auxquels vous êtes cordialement invité-e-s. La Maison Verte est heureuse d’accueillir un de ces événements, le dimanche 17 juin, à 16h30. Semons nos lendemains – Paysannerie ou agriculture industrielle : quel modèle de société voulons nous ? Paysannerie ou agriculture industrielle : quel modèle de société voulons-nous ? Un groupe d’agriculteurs et d’agricultrices s’élève contre les normes que l’Etat leur impose. Ces normes les étouffent et visent à éradiquer les paysans et leur savoir-faire au profit de l’agriculture industrielle et de ses scandales sanitaires. Témoignage de l’un des membres du collectif, suivi d’un débat.

Tous ensemble, gens de la Maison Verte, habitants de la résidence, membres des associations partenaires de la Maison Verte, nous vous donnons rendez-vous pour nettoyer, préparer la terre, planter, donner des couleurs à l’espace vert au cœur de la résidence, entre les locaux de la Maison Verte. Nous travaillerons sous la coordination de Filomena et Elder. Apportez votre matériel de jardinage, du terreau et des plantes, si vous le souhaitez. Et dans tous les cas votre bonne humeur et un élan printanier pour renouveler cet espace vert ! Un temps de recueillement, de partage et de convivialité proposé par la communauté protestante de la Maison Verte, ouvert à toutes et tous, avec la collaboration de Laetitia, interprète en langue des signes.

Si vous souhaitez participer par la lecture d’un texte, interpréter un chant ou un morceau de musique, dites-le moi, afin d’en tenir compte dans le déroulé, il y aura toujours la place aussi pour l’inspiration du moment. Pour le repas partagé, nous avons peut-être les uns et les autres des plats, des aliments qui correspondent à nos « traditions » ou souvenirs personnels des repas de Pâques, pourquoi ne pas les partager ? Si ce n’est pas le cas, on peut aussi préparer ou apporter quelque chose qui sent, évoque le printemps, le renouveau avec des légumes ou fruits de saison. Dans tous les cas, l’essentiel est de nous retrouver, avec ce que nous sommes les uns et les autres. Ce film présente la naissance d’un courant musical, le Funk, et son lien étroit avec la transformation de la lutte des Afro-américains aux USA à la fin des années 60. En effet, la radicalisation politique et notamment celle du parti des Black Panthers entraîne dans son sillage la conscience des artistes noirs et transforme leur musique. Le film montre que ces éléments, hérités des dernières pensées de Malcom X, sont également à l’origine du Free-jazz et que ce dernier participe à la gestation du Funk.