Photos du Maroc El Jadida Les Doukkalas PDF

Marhaba bikoum, bienvenue sur ce blog qui a pour mission de développer le côté culturel et photos du Maroc El Jadida Les Doukkalas PDF de la ville d’El Jadida. Il traite également du Maroc de façon générale, de littérature et du monde du webmarketing. N’hésitez pas à me laisser vos commentaires, cela me fera plaisir. Si vous avez aimé ou souhaitez réagir à cet article, ce serait sympa de me laisser un commentaire.


Ce recueil de photos a été spécialement conçu pour l’avènement du Kindle Fire qui vous permettra de profiter pleinement des magnifiques couleurs de ces photos.

J’ai écrit ce recueil de photos afin de vous faire profiter de mes plus belles photos de la région d’ El Jadida s’étendant d’Azemmour à Oualidia sur la côte Atlantique du Maroc .
Cette région balnéaire dite des Doukkalas est en effet très riche en paysages et en ambiance colorées émanant de ses habitants

Je vous propose ici un voyage hors des sentiers battus en près de 130 photos prises en différentes saisons . Les lieux exposés sont précédés de commentaires de présentation instructifs et édifiants.

D’autres recueils des plus belles régions du Maroc sont en préparation.
Au programme : Chefchaouen, Essaouira, Ouarzazate, le Désert et bien d’autres endroits magiques à découvrir.

Bonne visite

Ps La mise en page de l’extrait téléchargé pour Pc n’est malheureusement pas respectée par rapport au résultat escompté . Pas de souci de ce type par contre pour la lecture sur Kindle Fire qui présente 2 photos par page.
Résultat garanti (notamment par l’équipe d’Amazon) ou remboursé

Pour vous en remercier vous recevrez en cadeau un bel album photo sur la ville d’El Jadida extrait de mon livre « Photos du Maroc El Jadida Les Doukkalas ». Vous avez certainement déjà testé la traversée de l’Espagne ou préféré faire une croisière Sète Tanger via la compagnie Italienne qui en à a présent le monopole :  La Grandi Navi Veloci  ? C’est ce que je fis cette année pour rentrer en France dans mes quartier d’hiver, plus propices pour moi à la réflexion et à ma passion pour l’écriture. C’est ainsi que j’ai pu découvrir la très belle côte méditerranéenne du Maroc que je ne connaissais alors que de Tanger à Ceuta. Avant de vous narrer mes impressions concernant cette traversée,  quelques mots et bien sûr un diaporama de belles photos sur mon petit voyage  pour ceux qui aimeraient découvrir cette côte qui en vaut le détour. Autrefois les routes étaient quasi impraticables à partir de Tétouan. A présent elles sont de la qualité d’une départementale et même parfois nationale de la côte Française ou Espagnole .

J’ai  ainsi pu redécouvrir la petite ville balnéaire de Oued Laou à 40 mns de Tétouan. Ancien village de pécheurs, c’est à présent une petite ville métamorphosée par une belle corniche de promenade piétonne ou  véhiculée longeant une immense plage de sable gris et petits galets sur quelques 8 kms . Puis j’ai découvert le  village de pécheurs d’El Jebha, où charme et authenticité étaient au rendez vous. 2 nuits pour profiter de la visite de superbes baies et  criques , rappelant un peu les calanques de Cassis, auxquelles vous mène un petit chemin de randonnée.

Autres particularités qui m’ont marqué : Ses petits snacks en terrasses proches de la route où l’on peut manger d’excellents poissons grillés. Et la bonne ambiance de l’hôtel « El Mamoun« , un petit hôtel sans prétention mais bien placé offrant une belle vue sur le port . Ce fût enfin Al Hoceima où je choisis de m’exiler un peu,  sur une montagne, face aux flots bleus de la méditerranée dans les confortables chambres d’hôtes  Casa Paca . Très   bel établissement tenu par Joaquim, un Espagnol discret mais attachant parlant le Marocain et le Français pratiquement couramment ! Vue de rêve de la chambre et de sa grande terrasse attenante sur la méditerranée aux flots bleus azur et sur de petits îlots confisqués lors des tumultes de l’histoire par les Espagnols.

A 10 mns à pied , l’on peut profiter d’une longue plage  pleine de petites paillottes où les Marocains viennent se divertir à leur façon riffienne jusqu’à tard  le soir. Quand à Al Hoceima , c’est une grande ville moderne, moderne   propre et  non dénuée de charme. Notamment vers sa  très belle place centrale surplombant la mer, prés de l’hôtel Mohammed V. Là soufflaient moultes  jets d’eau illuminés sur une grande esplanade populaire ceinte de  nombreux cafés et restaurants. Dans la journée, l’on peut également faire ses courses dans un grand supermarché Marjane, sorte de  Carrefour  local. Enfin ce fût Nador, grande ville plutôt étendue aux longs boulevards  longeant la mer jusqu’au port d’embarquement.