Pierre Valdo et les vaudois PDF

Un article de Wikipédia, l’encyclopédie libre. Le prénom de ce dernier est incertain : un document atteste seulement l’initiale. Certains l’ont traduit par Petrus, c’est-à-dire Pierre. Pierre Valdès était un riche pierre Valdo et les vaudois PDF de la ville.


Vers 1170, il écouta un passage de la vie de saint Alexis narrée par un troubadour. Ce récit lui fit éprouver le désir de vivre plus près du Christ, de suivre nu le Christ nu. Il commença à prêcher dans les rues de Lyon, sans permission des autorités ecclésiastiques. Seuls les prêtres et les clercs, en effet, étaient autorisés à le faire. Après avoir été chassés de Lyon, Valdès et ses disciples vécurent comme ouvriers agricoles, vivant de l’aumône et errant de village en village.

Provence, où ils s’établirent en une communauté nommée vaudois du Luberon, dans une vingtaine de villages du Luberon. Il semble que les premiers vaudois n’aient jamais vraiment voulu rompre avec l’Église, même si Rome les accusait d’hérésie par leur non-respect des consignes ecclésiastiques. Les vaudois considéraient qu’ils faisaient toujours partie de l’Église catholique mais qu’ils en étaient la pars benigna, et Rome la pars maligna rongée par les péchés. Il serait mort vers 1206 alors que lui et son mouvement étaient proches d’une réconciliation avec l’Église. Les vaudois sont définitivement déclarés hérétiques par le quatrième concile du Latran en 1215.