Quand la vie retrouve un sens PDF

A la veille de la Seconde Guerre mondiale, les dominicains fondent et animent une maison d’édition, le Cerf, et un hebdomadaire, Quand la vie retrouve un sens PDF. Celui-ci donnera naissance à Temps présent, l’ancêtre de La Vie, premier magazine chrétien dirigé par des laïcs. A partir de cet héritage, quelques laïcs catholiques menés par Georges Hourdin fondent La Vie catholique illustrée en 1945.


Il s’agit, expliquera Hourdin, « d’un journal populaire d’information générale, familiale et chrétienne ». La vocation du titre est de « tenter de nouvelles formes d’évangélisation ». Le journal appuiera tous les renouveaux du christianisme : les prêtres-ouvriers, la Mission de France et l’Action catholique, le renouveau liturgique et biblique, le concile Vatican II, l’œcuménisme ou, plus récemment, à l’époque de Jean Paul II, le dialogue entre les religions. Le journal soutient avec constance la construction européenne. La création du cahier de culture religieuse et de spiritualité Les Essentiels, en 2001, fait de La Vie le seul news à accorder toute sa place au désir de spiritualité et d’intériorité, signant ainsi notre volonté d’entendre et d’accompagner les aspirations les plus profondes de l’homme. Depuis 2003, La Vie fait partie du groupe Le Monde. L’histoire réunit ainsi symboliquement les deux fondateurs et amis, Beuve-Méry et Hourdin.

En 2008, La Vie fait peau neuve. Cette nouvelle formule est un retour aux sources. Le titre est désormais mieux identifié dans ses valeurs fondatrices, sans pour autant être identitaire ou communautariste. La nouvelle formule permet un rajeunissement sensible du lectorat et en 2009, année noire pour la presse, le titre retrouve son équilibre économique. Dès l’origine, la foi dans le dialogue et la rencontre a été au cœur du projet de La Vie. Dialogue œcuménique, interreligieux, mais aussi dialogue avec le monde.