Que faire après un BTS -DUT ? L’étudiant 1993 PDF

Sauter à la navigation Sauter à la recherche Cet article décrit les différentes études menant au titre d’ingénieur en France. La France possède la particularité de disposer, en plus des que faire après un BTS -DUT ? L’étudiant 1993 PDF, de diverses écoles d’enseignement supérieur dont les écoles d’ingénieurs. Ces grandes écoles se distinguent notamment par une sélection à l’entrée et un effectif réduit. Article détaillé : Liste des plus anciennes écoles d’ingénieurs en France.


Les premières formations d’ingénierie militaire en France sont associées au développement des armes savantes pour la marine et l’armée de terre, au travers des corps de navigateurs-hydrographes, de charpenterie de marine, de l’artillerie et du génie. 1783 pour former les inspecteurs de l’exploitation des mines du royaume. 1793 et remplacées par des écoles spéciales. Des cours de dessin linéaire, de géométrie et de mécanique appliquée aux arts se développent dans les métropoles industrielles françaises. Paris, en 1819, le Conservatoire national des arts et métiers établit une chaire d’enseignement de mécanique appliquée aux arts, tenue par Charles Dupin. Paris en 1829, afin d’enseigner la  science industrielle .

Mais cette manière de voir laisse sous silence les capacités de construction de bateaux, qui représentaient une première forme très aboutie de l’art de l’ingénieur. Elle masque par ailleurs le fait que les premiers ingénieurs pour l’industrie ont été formés seulement à partir des années 1850. En 1934 est créée la Commission des titres d’ingénieur pour habiliter les établissements et protéger les titres des diplômés, à la suite de la contraction du marché de l’emploi en période de crise économique. Puis on assiste à une réorganisation de la formation.

1947, ce sont toutes des écoles appartenant à des universités. Il doit avoir de solides bases scientifiques et technologiques afin de comprendre les processus mis en jeu et pouvoir ainsi les faire évoluer. L’ingénieur est soumis à une nécessité de formation permanente s’il veut  rester performant  et doit, par conséquent, pratiquer régulièrement des activités de veille technologique. En France, contrairement au titre  ingénieur  seul, le titre  ingénieur diplômé  est protégé par la loi. En effet, seul un étudiant d’une école habilitée par l’État devient après ses études  ingénieur diplômé .

Le master professionnel est un diplôme national sanctionnant une formation en deux ans après la licence, à vocation  professionnelle  comme l’indique son intitulé. Ingénieur de spécialisation, diplôme délivré à des ingénieurs déjà diplômés à l’issue de deux ou trois semestres d’études supplémentaire, dont le but est d’approfondir ou compléter sa formation en développant une nouvelle compétence dans un domaine professionnel à fort potentiel de croissance. Ce titre a disparu avec l’application de la réforme LMD. 2 scientifique et qui ont exercé, pendant une certaine durée, des fonctions d’ingénieur. Il existe différents types d’écoles : publiques ou privées, indépendantes ou intégrées à une université.