Réglementations et concurrence dans les chemins de fer français, 1823-1914 PDF

Article détaillé : Histoire des chemins de fer français. Elle consiste en sept grandes phases qui réglementations et concurrence dans les chemins de fer français, 1823-1914 PDF en commun une forte volonté politique de l’État dans les orientations choisies et les moyens mis en œuvre. Cependant, la France a longtemps possédé un important réseau secondaire, appartenant à des compagnies privées, à voies métriques et étroites.


L’ouvrage examine l’interaction entre analyses économiques et législation ferroviaire française. Il met en évidence des similitudes dans les réglementations appliquées aux xixe et xxe siècles sur trois points : le principe de séparation, la concurrence potentielle et le plafonnement des prix.

Dès 1831, les voyageurs sont admis sur cette dernière ligne. C’est à cette date que commence le transport de voyageurs en France. Dès 1834, des voitures directes sont mises en service de Roanne à Lyon par St Etienne soit plus de 140 km. Le réseau ferroviaire en 1856, entièrement tourné vers Paris. Mais pour promouvoir sérieusement le chemin de fer, il faut créer une ligne de transport de voyageurs au départ de la capitale. Legrand reprend pratiquement à l’identique le mémoire que Pierre Michel Moisson Desroches a envoyé à Napoléon en 1814. Le réseau se développe alors rapidement, en particulier à partir du Second Empire.

Le 31 août 1937, un décret-loi approuve la nationalisation des réseaux et la Convention concernant la constitution de la SNCF. Une nouvelle réforme du système ferroviaire français est adoptée le 4 août 2014, elle prévoit la réunification de RFF et de la SNCF. Carte représentant les villes de France selon leur temps de parcours depuis Paris par le réseau SNCF, en juin 2015. Chaque couleur correspond à un intervalle d’une heure.