Reconquérir les rues : Exemples à travers le monde et pistes d’actions PDF

La manifestation contre le projet de loi ouvrant droit au mariage entre personnes de même sexe a réuni dimanche 13 janvier entre 350 000 et 800 000 personnes dans les rues de Paris. Un succès de mobilisation pour ses organisateurs. Mais parmi les pancartes brandies par les manifestants, comme parmi les prises de reconquérir les rues : Exemples à travers le monde et pistes d’actions PDF de ses représentants, nombre de slogans et d’arguments sont factuellement discutables, voire faux.


Pourquoi reconquérir les rues ? Parce que c’est là que se joue, sans qu’on en soit toujours conscient, une grande partie de la qualité de la vie dans une ville. Il y a des rues où l’on se sent bien, des rues vivantes – sans forcément être commerçantes -, où l’on se dit qu’on aimerait bien habiter et élever nos enfants. Et puis il y a des rues qui, à l’inverse, nous semblent mornes, stériles, désertes, et qui malheureusement sont devenues plutôt la norme dans notre pays. Pourquoi ? Est-ce inéluctable ? Dans ce livre, fruit de ses 30 années d’expérience d’architecte et d’urbaniste, Nicolas Soulier nous montre que ce n’est pas seulement une histoire de voitures (auxquelles on accorde souvent une place disproportionnée), mais surtout une histoire de cadre, qui permet à la vie  » spontanée  » de s’exprimer ; que cela tient souvent à des détails, des petites modifications qui, accumulées, peuvent avoir de grands effets.
En France, la situation parait souvent bloquée, stérilisée, et nombreux sont ceux qui pensent que si le progrès a détruit les rues, il faut s’y résoudre sans nostalgie. Après avoir effectué un état des lieux de nos blocages franco-français, Nicolas Soulier nous montre que cette situation n’est pas inéluctable et que de nombreux exemples de  » reconquête des rues  » fleurissent à travers le monde, mais aussi en France.
De ces situations exemplaires, prises en Allemagne, en Suisse, au Danemark, en Angleterre et aux USA, l’auteur tire des conclusions pratiques et propose des pistes d’action pour  » reconquérir nos rues « .

Nicolas Soulier est architecte, urbaniste et professeur d’architecture.
L’écriture de cet ouvrage est basée sur ses expériences de travail, depuis une trentaine d’années. Très diverses, elles portent sur la ville, l’habitation et le jardin : projets d’architecture à Paris, projets urbains en province et en région parisienne, enseignement dans le cadre des écoles d’architecture (Versailles, Montpellier, Saint-Etienne et Paris-La Villette), design d’objets et installations artistiques avec Cécile Daladier (atelier Assaï).