Relations internationales et stratégie: De la guerre froide à la guerre contre le terrorisme PDF

Dès leur fondation, les deux régimes du Nord et du Sud ont déclaré représenter l’ensemble de la Corée. Le terme de  Corée  se relations internationales et stratégie: De la guerre froide à la guerre contre le terrorisme PDF d’ailleurs différemment dans le nom officiel de chacun des deux États. Séoul et Pyongyang se sont longtemps dépeintes l’une l’autre en des termes très dépréciatifs. Article connexe : Politique du rayon de soleil.


Depuis l’origine, l’orientation atlantique des recherches en histoire menées à l’université de Nantes a été, très largement, une orientation internationale : c’est ce dont témoigne aujourd’hui l’intitulé même du laboratoire sous l’égide duquel est publiée cette revue, le Centre d’études en histoire internationale et atlantique (CRHIA). De cela, les raisons sont bien connues. L’histoire elle-même d’abord : l’appartenance atlantique de Nantes a toujours été, pour la ville et son port, synonyme d’ouverture globale, et cette donnée ne pouvait que s’imposer aux historiens de son université. D’où, ensuite, le rôle de ces derniers : depuis les années soixante, la présence des historiens nantais dans le domaine des relations internationales à l’époque contemporaine – mais aussi moderne – a été une constante, qui a fait de celle-ci l’une des rares universités françaises non parisiennes à pouvoir compter dans ce domaine.L’implantation à Nantes à la fin des années quatre-vingt d’une partie des archives du ministère des Affaires étrangères, enfin, a tout à la fois consacré et pérennisé cette réalité en permettant aux enseignants-chercheurs et à leurs étudiants en maî-trise ou en DEA ainsi qu’à leurs doctorants d’alimenter leurs travaux à des fonds dont la richesse est indiscutable. Depuis bientôt une génération, le Centre des archives diplomatiques de Nantes (CADN) aura ainsi représenté, en fonction des sujets ou des périodes, pour certains le lieu principal de leurs recherches et, pour d’autres, le non moins indispensable terrain d’initiation au travail de l’historien, préalable à l’exploitation d’autres fonds en France comme à l’étranger.Mais les archives ne sont pas tout : de plus en plus, les historiens contemporanéistes s’estiment fondés à étudier un passé récent, voire proprement contemporain, avec les méthodes de l’histo-rien, y compris lorsque lesdites archives ne sont pas encore disponibles : pourquoi en effet devraient-ils, au profit d’autres disciplines, se refuser à l’intelligence du temps présent ? Les historiens nantais, étudiants ou professeurs, ne sont pas en reste à cet égard : en témoignent les sujets traités par les uns et les autres, dont les problématiques ou les périodes s’inscrivent bien souvent dans une volonté de forte présence sur le terrain du très contemporain.

Après 1987, la chute du régime militaire au pouvoir en Corée du Sud et la démocratisation qui s’est ensuivie a favorisé une évolution de la position de Séoul. Aux Jeux olympiques d’été de 2000 et de 2004 les deux pays défilent ensemble lors de la cérémonie d’ouverture, les athlètes portant la même tenue, sous un drapeau représentant la péninsule en bleu sur fond blanc. Corée du Sud refuse toute négociation, soutenue dans ce choix par les États-Unis. Pourtant, l’ancien ministre de l’Unification sud-coréen Jeong Se-hyun reconnaitra que  ce n’était pas une politique.

2017, Moon Jae-in relance le dialogue et rencontre Kim Jong-Un en avril 2018. Le 27 mars 2018, des parlementaires de Pyongyang et de Séoul se réunissent pour une rencontre informelle à Genève, en Suisse. Article connexe : Jeux olympiques d’hiver de 2018. Dans une période tendue sur le plan diplomatique, après de nouveaux tirs de missiles balistiques et essais nucléaires au nord, Séoul propose une rencontre avec Pyongyang le 9 janvier 2018.