Religions et croyances PDF

Ce religions et croyances PDF est consacré aux religions et croyances. Vous trouverez dans ce portail de nombreux liens vers des articles décrivant les caractéristiques de ces différentes religions. 74 637 articles et 9 975 catégories sont actuellement liés au portail. Grande Mosquée de Kairouan, vue d’ensemble.


Écrit dans un langage à la portée de tous, Religions et croyances offre au lecteur des explications claires et concises, complétées par:
•des schémas reflétant des théories complexes
•des citations qui ont fait date dans l’histoire des religions
•des chronologies résumant les grands événements qui ont contribué à la croissance d’une religion et à sa propagation
•des illustrations attrayantes qui facilitent notre compréhension des croyances et de leur histoire
•des encadrés soulignant le cheminement des figures éminentes telles que Confucius, Thomas d’Aquin, et Mahomet.
•un glossaire religieux et des panoramas décrivant toutes les branches des grandes religions et les points de doctrine sur lesquels elles diffèrent.

Le sunnisme est le courant religieux majoritaire de l’islam. Subbotnichestvo ou Sobbotniki, sont un ensemble de groupes religieux russes d’origine chrétienne ayant adopté des pratiques religieuses proches ou similaires à celles du judaïsme. Subbotniks ont progressivement rompu tout lien avec le christianisme, et ont pour cela été fortement persécutés par le régime tsariste. Sikh Gurus with Bhai Bala and Bhai Mardana.

Japanese buddhist monk by Arashiyama cut. Krishna dancing on a lotus, c1825. She-wolf suckles Romulus and Remus head. Si vous êtes intéressés par ce sujet, participez au Projet Religions et croyances ! Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 7 juin 2018 à 22:08. Religions et croyances au Sénégal occupent une place importante dans la culture et la vie quotidienne du pays. Le Sénégal est un pays où croyances et traditions se mêlent à la modernité. Islam Sunnite basé sur la théologie Ash’arite, la jurisprudence Malikite et le Soufisme, représenté au Sénégal par les confréries suivantes : la tijaniya, le mouridisme, la qadiriyya et le layénisme.

Les layènes sont une confrérie musulmane basée sur le mahdisme. C’est l’une des confréries du Sénégal et est originaire de Yoff, village lébou devenu l’une des communes d’arrondissement de Dakar. Au Sénégal, la tijaniya a pour principale ville sainte Tivaouane où élut domicile le guide Seydi Hadji Malick Sy, décédé en 1922, qui répandit un enseignement pacifiste. Les mourides constituent l’une des confréries importantes, la plus importante confrérie soufie née en Afrique subsaharienne.

Cheikh Saad Bouh a participé à son expansion au Sénégal. Le mouvement Naby Allah naît à la suite de l’appel du 6 mars 1977 de Mohamed Seni Gueye dit  Sangabi . Au-delà des appartenances confrériques, il vise à régénérer un Islam de paix dans la société démocratique moderne. Principalement au sud du pays en Casamance, en pays sérère et dans les principales villes du Sénégal Dakar, Saint-Louis, ils effectuent leur pèlerinage à Popenguine. Daniel Brottier, fondateur des orphelins apprentis d’Auteuil. Le Sénégal dispose de sept diocèses. Le protestantisme est également représenté avec, entre autres, l’Église protestante du Sénégal.

Les animistes sont respectés car ils détiennent des connaissances ancestrales très fortes. Les Sénégalais pratiquent plus ou moins ces anciennes croyances par de petits remerciements ou demandes de protection en versant de l’eau, du lait au pied d’un arbre ou plus souvent au pied d’un baobab, surnommés  la maison des esprits . La tolérance religieuse, reflet de l’aspiration d’une nation à la démocratie : dans la vie et l’œuvre de quatre auteurs sénégalais : Birago Diop, Cheikh Anta Diop, Léopold S. Senghor, Abdoulaye Sadje, Fondation Konrad Adenauer, 2007, 65 p. Islam and Christianity in West Africa, Ile-Ife, The University of Ife Press, 1983, 137 p. Mark, A Cultural, Economic and Religious History of the Basse Casamance since 1500, Stuttgart, Franz Steiner Verlag, Wiesbaden, 1985, XII-136 p.