S-Boote : Les vedettes rapides de la Kriegsmarine (1939-1945) PDF

Ribbon of German Cross in Silver. La création de la croix allemande est liée au fait qu’au cours de la guerre de plus en plus s-Boote : Les vedettes rapides de la Kriegsmarine (1939-1945) PDF soldats étaient titulaires des deux premières classes de l’ordre de la croix de fer mais ne remplissaient pas les conditions pour l’obtention de la croix de chevalier alors qu’ils continuaient à faire preuve d’engagement, de bravoure et de sens du devoir.


A la veille du conflit qui une fois encore va déchirer le vieux continent, la marine allemande développera une arme nouvelle employée sur tous les fronts avec la même intensité, y compris dans les derniers combats qui précéderont la chute du Reich. La Schnellbootwaffe va voir le jour au début des années trente qui correspondent à la période de renaissance de la Kriegsmarine. De jeunes officiers souvent issus de l’ancienne marine impériale vont être à l’origine de l’emploi opérationnel de bâtiments révolutionnaires aux capacités nautiques et aux performances exceptionnelles pour l’époque.
Associés au savoir-faire des ingénieurs des chantiers navals de l’entreprise Lürssen implantée depuis une cinquantaine d’années à Brême-Vegesack, ils parviendront à forger un outil de combat qui ne sera jamais surpassé par leurs adversaires. Aux premières séries de S-Boote entrées en service à cette période, vont succéder des navires sans cesse améliorés qui permettront à la Kriegsmarine d’obtenir de foudroyants succès au début du conflit. Faisant peser une véritable menace sur l’ensemble du trafic côtier britannique et plus tard sur les mouvements des bâtiments alliés après le débarquement de juin 1944, les flottilles commandées par l’amiral Rudolf Petersen feront toujours preuve d’une grande combativité même lorsque les rapports de force s’inverseront au profit des alliés.
Les grands raids aériens mis en œuvre par le Bomber Command et l’US Air Force sur les bases de S-Boote à partir de l’été 1944 ne parviendront pas à entamer les capacités offensives des bâtiments et de leurs équipages. C’est l’histoire de ces hommes hors du commun et encore animés d’un esprit chevaleresque comparable à celui des pilotes de la Grande Guerre.

Afin de pouvoir continuer à décorer ces soldats, la croix allemande, située dans l’ordre d’attribution entre la croix de fer 1re classe et la croix de chevalier de la croix de fer, fut créée avec ses deux classes distinctes. Au centre de la couronne de laurier se trouvait une grande croix gammée. Péjorativement, la croix allemande fut surnommée  œuf sur le plat  ou  insigne du parti pour myopes  du fait de sa croix gammée très visible. Cette décoration fut portée, à l’opposé de la croix de fer de première classe, sur la poitrine droite de l’uniforme. Le ruban était en or ou en argent, aux extrémités inférieures et supérieures rouges. Elle ne fut attribuée que pour des  actes de bravoure exceptionnels et répétés ou pour des mérites liés au commandement répétés et exceptionnels .

La croix allemande en or fut attribuée plus souvent que celle en argent, soit environ 26 000 fois contre moins de 2 500 attributions pour cette dernière. La croix en or avec brillants ne fut jamais décernée. D’après une loi de 1957, la croix allemande pouvait, tout comme la croix de fer, à nouveau être portée à partir de cette date par ses titulaires, dont beaucoup de vétérans expérimentés formaient alors le noyau de la nouvelle armée allemande, la Bundeswehr. Mais la croix gammée centrale fut alors remplacée par une croix de fer entourée de trois feuilles de chêne pour la croix allemande en or et par la croix du mérite militaire avec glaives pour la croix allemande en argent. Rechercher les pages comportant ce texte.

La dernière modification de cette page a été faite le 12 octobre 2018 à 15:28. En pratique : Quelles sources sont attendues ? Cet article est une ébauche concernant le domaine militaire, un bateau ou un navire et l’Allemagne. Consultez la liste des tâches à accomplir en page de discussion. Naval Ensign of the Kingdom of Yugoslavia. Naval Jack of the Republic of China. Naval Ensign of the United Kingdom.