Scottsboro Alabama : De l’esclavage à la révolution PDF

Noirs américains pour l’scottsboro Alabama : De l’esclavage à la révolution PDF et la jouissance de leurs droits civiques. Symbolisé par la figure emblématique de Martin Luther King Jr.


1931, Scottsboro, Alabama : neuf jeunes Noirs sont injustement accusés d’avoir violé deux femmes blanches à bord d’un train de marchandises. Arrêtés et condamnes en quatre jours, huit d’entre eux risquent la chaise électrique. Ce recueil de 118 linogravures offre un point de vue inédit sur la bataille juridique et politique pour leur défense, l’une des plus célèbres de toute l’histoire américaine. Au-delà d’une simple dénonciation du racisme en vigueur dans le Sud des Etats-Unis, les auteurs ont voulu inscrire cet épisode dans le temps long de l’histoire de l’esclavage, et transformer ainsi le combat en faveur des « neuf de Scottsboro » en une lutte plus large pour la construction d’une société communiste. Document rare sur la lutte des classes et les combats pour l’égalité raciale dans l’Amérique des années 1930, tout autant qu’oeuvre graphique exceptionnelle, ces gravures réalisées à Seattle en 1935 ont été éditées aux Etats-Unis pour la première fois en 2002.

Composé d’un grand nombre de groupes divers, le mouvement était hétérogène. Article détaillé : Reconstruction après la guerre de Sécession. Sud, le gouvernement fédéral a étendu les droits légaux des Noirs. La reconstruction prit fin avec le compromis de 1877 entre les élites blanches du Nord et celles du Sud. Les Républicains radicaux, qui avaient été responsables de la reconstruction, ont tenté d’éliminer, au moyen du droit, les discriminations raciales publiques et privées. Article détaillé : Ségrégation raciale aux États-Unis.

La décision de la Cour suprême lors de l’arrêt Plessy v. Ferguson, en 1896, officialisa la ségrégation raciale, par le gouvernement, dans les transports publics. Beaucoup d’États, en particulier au Sud, considèrent ces jugements comme appuyant, de fait, l’ensemble des lois Jim Crow mis en place au lendemain de la Reconstruction. D’esclaves, les Noirs américains étaient devenus des citoyens de seconde zone, qui ne pouvaient pas aller aux mêmes écoles que les Blancs, prendre le bus avec eux, ou boire dans la même fontaine. Carte postale représentant le lynchage de Lige Daniels, 16 ans, à Center au Texas, le 3 août 1920. Malgré l’arrêt de la Cour suprême dans Strauder v.

West Virginia de 1880, qui interdisait l’exclusion des Noirs américains des jurys populaires, ceux-ci étaient systématiquement écartés de ces fonctions. Ils étaient par conséquent laissés à la merci du système judiciaire blanc. Steel, qui payait l’État en échange de leur travail forcé. Les punitions imposées hors du système judiciaire étaient encore plus brutales. Des milliers de Noirs ont été victimes du lynchage par des Blancs s’autoproclamant  justiciers , parfois avec l’aide explicite de responsables officiels, dans les États du Sud et au-delà.