Shakespeare et le métathéâtre PDF

En pratique : Quelles sources sont attendues ? Cet article est une ébauche concernant le théâtre. Il peut y avoir aussi des  faux  spectateurs, qui shakespeare et le métathéâtre PDF des comédiens faisant semblant de regarder. Par exemple, des personnages ont le même comportement, ou la même personnalité, ou le même problème, etc.


Cet ouvrage traîte de la  métathéâtralité dans l’œuvre de William Shakespeare (1564-1616) : A Midsummer Night’s Dream (1594-1595), As You Like It (1599), Twelfth Night (1599-1601), Hamlet (1600) et The Tempest (1611). » Les différents emboîtements de théâtre dans le théâtre présents dans l’œuvre de Shakespeare soulignent à quel point le poète a le souci de se démarquer de la tradition dramaturgique. Le besoin d’expression autothématique est en contradiction avec le principe de l’illusion théâtrale hérité de la poétique aristotélicienne. Ceci constitue une hypothèse clé que nous nous efforcerons de vérifier tout au long de cet ouvrage. Shakespeare appartient autant à l’ère élisabéthaine qu’à l’époque baroque. Il n’est pas surprenant que l’autoréférentialité soit au cœur de ses préoccupations esthétiques, car l’influence baroque se définit en particulier par le souci de mettre en relief la réflexion sur la création artistique. La conscience de soi est un thème récurrent dans l’art baroque, de telle sorte qu’on affirme souvent que le prince Hamlet représente le personnage baroque par excellence. Ainsi, on comprend que le théâtre shakespearien soit aussi imprégné de métathéâtralité.