Sociologies Pratiques, N° 23 : Le monde du travail à l’épreuve des discriminations : 2011 PDF

Dgesco, Université de Lyon, ENS de Lyon. Question au programme du CAPES externe et de l’agrégation externe, à partir de la session 2019. Ministère de l’Éducation nationale et de l’ENS de Lyon, l’usage des ressources numériques dans la sociologies Pratiques, N° 23 : Le monde du travail à l’épreuve des discriminations : 2011 PDF en œuvre de la formation initiale et continue des enseignants d’histoire et de géographie. Les ressources recensées ici font la part belle aux publications numériques en accès libre et de mise en ligne récente.


La question des discriminations a gagné une large audience
ces dix dernières années, en particulier dans le monde du
travail. Les entreprises sont en première ligne aussi bien du
côté de la production des discriminations que des actions pour
les réduire et les réparer. Mais comment se sont-elles
approprié cette question et quelles en sont les traductions
managériales ? Avec la montée en puissance d’un « nouvel
esprit du capitalisme » qui intègre morale et valeurs non
marchandes, n’y a t-il pas derrière le nouvel intérêt pour la
diversité et l’égalité des chances une volonté
d’instrumentalisation au service du management ? Par ailleurs,
quelles positions occupent les autres acteurs du monde du
travail, et en premier lieu les syndicats ? Un dossier qui
apporte des éclairages sur la façon dont les différents acteurs
du monde du travail se positionnent, s’approprient, (re)
définissent et agissent face aux discriminations.

Toutefois les ouvrages fondamentaux ou les articles les plus anciens mais présentant un intérêt potentiel en version papier ont été indiqués. De même, les ressources numériques en accès payant via des portails en ligne ont aussi été retenues car elles sont accessibles par les sites des bibliothèques universitaires. Autre nouveauté, la bibliographie propose des encadrés permettant d’approfondir un aspect spécifique du champ d’étude. Ils portent sur des questions ou des objets en tension ou faisant débat avec l’actualité politique, médiatique ou citoyenne des dernières années. Que les candidats aux concours se rassurent, il n’est pas question pour eux de chercher à lire dans leur intégralité toutes ces ressources dans le temps limité de l’année de préparation, mais bien d’utiliser cette bibliographie comme un outil permettant de dégager les grands thèmes de recherche, construire ses exemples, se familiariser avec les publications scientifiques, et choisir celles qui seront approfondies. Il est à noter que les ressources proposées sont indicatives, ne prétendent aucunement à l’exhaustivité. Vous pouvez nous faire part de vos suggestions : contactez-nous.

Les travaux des ruralistes français, des spécialistes de l’aménagement ou des acteurs des politiques de protection peuvent nourrir de manière abondante la réflexion des candidats sur cette question. Elle offre aussi la possibilité de modifier nombre de représentations de ces derniers, qui ont parfois de l’espace rural français une vision bucolique et idéalisée ou, a contrario, misérabiliste. La distance critique des candidats est attendue également sur les seuils entre ces deux catégories spatiales que sont l’urbain et le rural, allant au-delà des statistiques officielles. La question permettra d’interroger les critères de définition des espaces ruraux dans le contexte national. Les actions menées aux échelons régionaux et locaux en faveur du développement économique et de la mise en valeur des diverses formes de patrimoines offrent également matière à questionner les stratégies actorielles. Ces enjeux d’aménagement sont d’autant plus prégnants que, démographiquement largement minoritaires, les espaces ruraux sont dominants par leur étendue, posant la question des usages et des pratiques dont ils sont l’objet par la société française.

Les fonctions productives, qu’il s’agisse des permanences et des mutations de l’agriculture et de l’industrie ou de l’émergence de nouvelles formes d’activité dans le contexte de la mondialisation, sont également à prendre en compte. C’est donc à une étude multiscalaire du monde rural, de sa forte diversité, de ses dynamiques, de ses représentations et de son articulation avec le reste de l’espace national, européen voire mondial, que la question invite, en s’appuyant sur les évolutions de la recherche afin de faire ressortir les permanences et les mutations des espaces ruraux. C’est dans cette logique que les candidats pourront offrir une lecture scientifique, étayée et nuancée des espaces ruraux. Jean-Benoît Bouron et Pierre-Marie Georges, 2015, Les espaces ruraux en France, Ellipses, Paris. Compte-rendu de Xavier Leroux et compte-rendu de Catherine Didier-Fèvre sur Les Clionautes. La France, géographie générale, Atlande, Paris, 2018.

Marc Dedeire, 2018, Aménagement rural et qualification territoriale. Les indications géographiques en France et en Europe, éd. 2018, Les campagnes européennes : espaces d’innovations dans un monde urbain, Presses universitaires du Midi, 222 p. La France des campagnes à l’heure des métropoles, Genève, Metis Press. Bernard Calas, Anthony Goreau-Ponceaud et Sylvain Racaud,  Coexistence des mondes ruraux et des agricultures , Cahiers d’outre-mer, Presses Universitaires de Bordeaux, no.

Volume 6, Ruralités et métropolisation : à la recherche d’une équité territoriale , coll. Francis Aubert, Denis Lépicier et al. 2008, Les nouvelles ruralités à l’horizon 2030, Quae Éditions, Paris. Martine Guibert et Yves Jean, 2011, Dynamiques des espaces ruraux dans le monde, A. Samuel Arlaud, Yves jean et al. 2005, Rural-Urbain : Nouveaux liens, nouvelles frontières, coll.

Espaces et territoires, Presses Universitaires de Rennes, Rennes. Jean-Paul Diry, 2004, Les espaces ruraux, Coll. Christine Margetic, Bernard Calas et al. 2004, Dynamiques agro-industrielles et dynamiques rurales, Coll. Yves Luginbühl et Daniel Terrasson, 2013, Paysage et développement durable,  Que Editions, Paris.