Supplique au Pape pour enlever la gourmandise de la liste des péchés capitaux PDF

La Gourmandise, gravure de Jacques Callot, datée de 1592. La gourmandise est un désir d’aliments jugés particulièrement agréables, que certains moralistes supplique au Pape pour enlever la gourmandise de la liste des péchés capitaux PDF certaines doctrines religieuses peuvent considérer comme un défaut ou une faute. Dans les religions abrahamiques, la gourmandise est opposée aux enseignements de modération.


Français établissent une distinction entre gourmandise et goinfrerie, considérant la première comme une qualité, la seconde comme un défaut. La gourmandise se distingue de la boulimie en ce qu’elle est associée au plaisir suscité par la consommation des aliments et n’est pas pathologique. Aristote, dans son analyse des vertus cardinales héritée de Platon, associe la gourmandise à un vice opposé à la tempérance et qu’il reproche particulièrement aux enfants. Le moment : manger avant le moment du repas afin de satisfaire l’organe du goût.