Tétricus, empereur gaulois : De l’Aquitaine à Rome et à la Lucanie PDF

Antoninien de Tetricus : IMP TETRICVS P F AVG. Gaules, probablement de 271 à 274, après le meurtre de Victorin à qui il succède. Victorin, tandis tétricus, empereur gaulois : De l’Aquitaine à Rome et à la Lucanie PDF’Aurelius Victor ne lui accorde que deux ans de règne.


Être doué pour le bonheur est un rare privilège accordé à fort peu d’élus.

Tetricus, le second héros de la série « les Rois Heureux », était sans doute une de ces exceptions. Né dans une riche famille gauloise du IIIe siècle, il avait hérité de ses ancêtres la citoyenneté romaine, mais rien ne pouvait lui faire espérer d’occuper les plus hautes fonctions. Il traversa les pires catastrophes, grandes invasions, épidémies, fut préfet d’aquitaine, empereur des Gaules, empereur déchu, plus rien, puis sénateur de Rome et enfin gouverneur d’une province d’Italie. Il mourut vieux, très vieux, aimé des son fils et de sa jeune épouse.

Il était né prés de Bordeaux. Mais qui se souvient de lui ?

Anne de Leseleuc, est docteur en Histoire et Civilisations de l’Antiquité, diplômée de l’École du Louvre, et auteur de la série des Marcus Aper (ed. 10/18)

Toutefois, comme le Chronicon contient des erreurs et que Tiro se trompe dans le nom des consuls, avec Valerianus au lieu d’Aurelianus, Lafaurie doute de ces indications datées. Tetricus est un sénateur gouverneur d’Aquitaine, en poste à Bordeaux lorsque les soldats du Rhin le proclament après l’assassinat de Victorin et en son absence selon Eutrope. Il tente de rétablir un gouvernement civil dans l’Empire des Gaules mais est  pris en otage  par ses généraux et est confronté à l’usurpation de Faustinus, un chef militaire, sur le Rhin. Comme les précédents empereurs gaulois, il revêt le consulat, en concurrence avec les consuls officiels de Rome.

Toujours selon l’Histoire Auguste, Aurélien aurait fait don aux Tetricus d’une très belle domus sur la colline du Caelius. Une mosaïque dans cette maison représenterait Aurélien recevant sceptre et couronne de l’empire des mains des Tetricus, et leur accordant en retour la dignité de sénateurs. Jean Lafaurie, La chronologie des empereurs gaulois, Revue numismatique, série 6, volume 6, 1964, p. Tetricus-le-Jeune, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, Tome 85, numéro 3, 1978, p. Sylviane Estiot, Tétricus I et II : les apports de la statistique à la numismatique de l’empire gaulois, p. André Chastagnol, commentaires de l’Histoire Auguste, p.

Mesure, 1989, volume 4 – no 3-4. 285, Paris, Armand Colin, 1997, 304 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 4 décembre 2018 à 13:18. Antoninien de Tetricus : IMP TETRICVS P F AVG. Gaules, probablement de 271 à 274, après le meurtre de Victorin à qui il succède.

Victorin, tandis qu’Aurelius Victor ne lui accorde que deux ans de règne. Toutefois, comme le Chronicon contient des erreurs et que Tiro se trompe dans le nom des consuls, avec Valerianus au lieu d’Aurelianus, Lafaurie doute de ces indications datées. Tetricus est un sénateur gouverneur d’Aquitaine, en poste à Bordeaux lorsque les soldats du Rhin le proclament après l’assassinat de Victorin et en son absence selon Eutrope. Il tente de rétablir un gouvernement civil dans l’Empire des Gaules mais est  pris en otage  par ses généraux et est confronté à l’usurpation de Faustinus, un chef militaire, sur le Rhin. Comme les précédents empereurs gaulois, il revêt le consulat, en concurrence avec les consuls officiels de Rome.

Toujours selon l’Histoire Auguste, Aurélien aurait fait don aux Tetricus d’une très belle domus sur la colline du Caelius. Une mosaïque dans cette maison représenterait Aurélien recevant sceptre et couronne de l’empire des mains des Tetricus, et leur accordant en retour la dignité de sénateurs. Jean Lafaurie, La chronologie des empereurs gaulois, Revue numismatique, série 6, volume 6, 1964, p. Tetricus-le-Jeune, Annales de Bretagne et des pays de l’Ouest, Tome 85, numéro 3, 1978, p. Sylviane Estiot, Tétricus I et II : les apports de la statistique à la numismatique de l’empire gaulois, p. André Chastagnol, commentaires de l’Histoire Auguste, p.

Mesure, 1989, volume 4 – no 3-4. 285, Paris, Armand Colin, 1997, 304 p. Rechercher les pages comportant ce texte. La dernière modification de cette page a été faite le 4 décembre 2018 à 13:18. Antoninien de Tetricus : IMP TETRICVS P F AVG.