Théâtre d’oc contemporain ou les arts de jouer du Midi de la France PDF

Le saintongeais est une langue romane qui fait partie de la famille des langues d’oïl, qui comprend également théâtre d’oc contemporain ou les arts de jouer du Midi de la France PDF français. On l’appelle aussi le charentais ou encore le patois charentais.


Associé au poitevin au sein du poitevin-saintongeais, le saintongeais a été énuméré dans la liste des langues de France de la DGLFLF distinctement du poitevin entre 2007 et 2010. 16 traits absents du français et des parlers du nord-ouest, mais communs au poitevin et à l’occitan, tous les 16 communs avec le saintongeais. Analyse dialectométrique : En 2003, le linguiste Hans Goebl, de l’université de Salzbourg, publie son analyse dialectométrique de 1421 cartes de l’Atlas linguistique de la France. DGLFLF n’a pas revu sa position. L’écriture en saintongeais fait le plus souvent appel à autant d’orthographes qu’il y a d’auteurs, faute de norme graphique largement diffusée ou acceptée.

Le domaine actuellement linguistiquement saintongeais s’est éveillé à la littérature en occitan. La confusion vient du fait que dans les études relatives à ces textes anciens on a utilisé le mot « saintongeais » pour désigner l’ancien parler occitan de la Saintonge, pourtant bien différent du saintongeais actuel. Le journal Annonces et affiches des provinces de Saintonge et d’Angoumois est fondé en 1786 par François Bourguignon dit Bourignon, puis renommé Journal de Saintonge et d’Angoumois. Il publie parmi d’autres articles des écrits en patois. Les auteurs sont Jean Vanderquand, curé de Gémozac, François-Alexis de Meschinet, son neveu, l’abbé Alexandre de Meschinet enseignant au petit séminaire de Montlieu. L’abbé Augustin Rainguet crée au petit séminaire de Montlieu une véritable école et une graphie très simple.