Théâtre et société dans la Grèce antique PDF

Paidéia assise devant Dionysos théâtre et société dans la Grèce antique PDF sur une couche. Le théâtre grec antique est à l’origine du théâtre occidental. Le théâtre naît en Grèce à l’époque archaïque.


THEATRE ET SOCIETE DANS LA GRECE ANTIQUE

Le théâtre est certainement la partie la plus vivante, la plus immédiatement accessible de l’héritage grec antique : les tragédies d’Eschyle, de Sophocle, d’Euri-pide, les comédies d’Aristophane ne cessent d’être reprises et interprétées avec la liberté que supportent seuls les grands textes. Mais que savons-nous des pratiques théâtrales des Grecs, à quelle fin ces chefs-d’oeuvre ont-ils été créés , qui les jouait, qu’est-ce qu’une mise en scène antique, comment se présentaient les lieux de théâtre, qui les fréquentait ? C’est à cette archéologie du théâtre grec, peu connue en dépit ou à cause ? de l’abondance et de la diversité de la documentation, que cet ouvrage ambitionne d’initier ses lecteurs : vestiges de monuments, représentations figurées des drames, des poètes et de l’équipement scénique, textes littéraires, mais ausi inscriptions y sont tour à tour sollicités… Le monde du spectacle ainsi révélé, depuis les dithyrambes archaïques jusqu’aux ballets aquatiques du Bas-Empire, en passant par les chorégies athéniennes, ne manquera pas d’étonner par sa complexité : c’est une réalité souvent pittoresque et somme toute très exotique pour nous que ce livre décrit avec une précision fascinante.

références W ART GREC
Série dirigée par Bernard Holtzmann

Le théâtre émerge, selon Aristote, du dithyrambe lors des fêtes en l’honneur de Dionysos, dieu du vin, des arts et de la fête. Lors des premières manifestations de cet art, l’acteur mime et grimace de façon exagérée pendant qu’un public participe bruyamment au spectacle. Décors, mise en scène, texte n’apparaissent que plus tard. Icaria, révolutionne le dithyrambe : il y introduit le premier acteur, le protagoniste.

Le récit dramatique, au lieu de raconter et de résumer les faits, permet bientôt de représenter en temps réel le déroulement des actions des héros. Sabazios, dont l’animal emblématique chez les Crétois était le cheval ou le centaure. Les trois principaux festivals de théâtre sont les Dionysies champêtres, de décembre à janvier, les Lénéennes, de janvier à février et les grandes Dionysies, de mars à avril. Ces festivals donnent lieu à un concours de tétralogies : trois tragédies et un drame satyrique. L’archonte éponyme, l’un des magistrats qui dirigent la cité et qui donne son prénom à l’année, nomme les différentes composantes de la représentation. Il nomme les chorèges, les poètes et les protagonistes. Le chorège est un riche citoyen qui recrute et équipe les chœurs.

Les chœurs tragiques sont composés de douze puis quinze choreutes et les chœurs comiques de vingt-quatre. Le protagoniste est l’un des trois acteurs, il recrute le deuxième, le deutéragoniste, et le troisième, le tritagoniste. Les poètes, les chœurs et les acteurs sont payés pour leur prestation. Dix juges tirés au sort parmi les citoyens décident des personnes gagnantes.

Le public essaie d’ailleurs souvent de les influencer. Ces juges attribuent six récompenses symboliques, mais prestigieuses : deux aux meilleurs protagonistes comique et tragique, deux aux meilleurs chorèges comique et tragique et deux aux meilleurs poètes comique et tragique. Les poètes reçoivent des couronnes de lierre. Articles détaillés : Architecture du théâtre grec antique et Liste de théâtres grecs antiques. Le terrain avant la construction de l’édifice était choisi en fonction de la qualité acoustique que prodiguait le lieu. Le koilon désigne les gradins, adossés au relief naturel. L’orchestra est un cercle de terre battue où se placent le chœur, les danseurs, chanteurs et musiciens.